Fabien Boileau
Agence QMI

Un nouvel album parisien pour Pierre Lapointe

Un nouvel album parisien pour Pierre Lapointe

Pierre Lapointe.   Photo Archives / Agence QMI

Fabien Boileau

Dernière mise à jour: 24-09-2014 | 04h53

Le chanteur Pierre Lapointe présentera, le 17 novembre prochain, son Paris tristesse, un nouvel album entièrement enregistré dans la Ville lumière.

Invité pour le lancement de la saison culturelle du Québec en France, aux côtés de Klô Pelgag, Pierre Lapointe a révélé à l'Agence QMI qu'il venait tout juste d'entrer en studio pour enregistrer un nouvel album intitulé Paris tristesse.

«C'est la première fois que j'enregistre un album complet à Paris, a dit l'artiste. C'est un album super simple, piano-voix, sur lequel je collabore avec Fabrice Nataf.»

L'album, dont l'artiste a livré un extrait durant la soirée, est enregistré en ce moment même dans le studio mythique CBE (Claude François, Dalida, Sacha Distel, Françoise Hardy) sous l'étiquette Belleville Music. Annoncé pour le 17 novembre prochain, Paris tristesse fait suite à Les callas, sorti en décembre 2013.

Amoureux de Paris

Visiteur assidu de la capitale française depuis une dizaine d'années, Pierre Lapointe a avoué être tenté par des séjours plus étendus.

«En tout et pour tout, je passe environ quatre mois par année à Paris, a-t-il expliqué. Je pensais m'y installer cette année, mais mes obligations ne le permettaient pas. Je suis souvent à Paris, donc je ne me sens pas vraiment obligé de choisir pour l'instant. Si je le fais un jour, c'est que je trouve que c'est bon d'être déraciné. C'est logique pour moi d'être ici; Paris est de plus en plus ma deuxième ville.»

Chroniqueur radio depuis cet été sur France Inter, Pierre Lapointe multiplie les dates dans l'Hexagone avec sa tournée Un Pierre Lapointe/un piano.

Un futur coach comblé

Déjà approché pour la deuxième saison de La Voix, le chanteur remplacera Louis-Jean Cormier aux côtés d'Isabelle Boulay, Éric Lapointe et Marc Dupré, lors de la prochaine édition du célèbre rendez-vous télévisuel qui sera diffusé à l'antenne de TVA à compter de janvier prochain.

«Cette année, mon emploi du temps le permettait, a confié le chanteur. J'ai pris beaucoup de plaisir à donner cette prestation en début d'année avec les candidats. C'est une épreuve, mais aussi une expérience extraordinaire que vivent ces gens-là. J'y ai rencontré des humains extrêmement brillants, touchants et intéressants. Je fais ce travail pour rencontrer des gens.»

Quant à la critique, l'artiste relativise.

«Lorsque l'on fait un métier public, les gens ne savent pas ce qu'il se passe dans notre tête, dans notre coeur, et c'est impossible de penser plaire à tout le monde. Plutôt que réfléchir sur une décision X, que ce soit une pochette de disque, une entrevue, ou un choix comme celui de La Voix, je réfléchis à ce qui m'attire dans le projet.»

«Je ne me fous pas de l'avis des gens, mais je ne peux rien y faire, a-t-il poursuivi. Je ne lis plus les journaux, je n'écoute plus la radio et la télé depuis plus de trois ans. Je me tiens au courant, mais à travers une culture qui est en marge.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos