Vanessa Guimond
Agence QMI

Leonard séduit le Centre Bell

Concert - Leonard séduit le Centre Bell

Vanessa Guimond

Dernière mise à jour: 28-11-2012 | 23h27

MONTRÉAL – C’est avec une ovation que s’est amorcée la première représentation de la tournée «Old ideas» de Leonard Cohen, au Centre Bell, mercredi soir.

Le grand Leonard Cohen avait à peine foulé la scène que la foule rassemblée pour l’occasion était sur ses pieds. Question de ne pas étirer cet hommage bien senti, le poète de 78 ans et ses neuf musiciens ont entamé les premières notes de la pièce «Dance Me to the End of Love».

Dans un décor sobre, uniquement composé d’un rideau en arrière-scène, celui qui a récolté des critiques dithyrambiques depuis le début de ce nouveau périple mondial, lancé au mois d’août, a tout de suite ensorcelé la foule avec sa profonde et magnifique voix.

«Merci pour votre accueil si chaleureux. J’en suis très reconnaissant, a-t-il déclaré en français. Je ne sais pas quand nous nous reverrons, mais je vous promets que ce soir, nous allons vous donner tout ce que nous avons.»

Ce spectacle, qui porte le nom de son 12e album, propose un équilibre musical quasi parfait. Étonnamment, la vedette de la soirée ne s’est jamais fait éclipser par son imposant groupe, et ce, même s’il leur a laissé beaucoup de place.

Grâce aux deux écrans géants situés de chaque côté de la scène, le public a même pu voir le chanteur hocher la tête, les yeux fermés, au moment où ses musiciens y allaient de solos de guitare ou de violon sur «Bird on the Wire» ou «Who by Fire».
 



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos