Tournée de famille

Louise Forestier - Tournée de famille

Louise Forestier et son fils Alexis.|© Photo Le Journal/Archives

Serge Drouin

Dernière mise à jour: 02-04-2009 | 17h58

Louise Forestier entame, ces jours-ci, une tournée qui la conduira dans plusieurs villes du Québec au cours des prochains mois. Cette tournée, la chanteuse la fait en compagnie de son fils Alexis et du groupe de ce dernier, El Motor.

«Travailler avec mon fils est une expérience merveilleuse. Entre lui et moi, il n’y a pas de mère ni de fils. Nous sommes deux artistes qui travaillent ensemble, dit la chanteuse aux 40 ans de carrière. Quand nous avons des opinions différentes, nous les réglons comme il se doit», ajoute-t-elle. Alexis (Dufresne) a d’ailleurs réalisé le dernier disque de sa mère, Éphémère.

EN TOURNÉE

Louise Forestier s’amènera à Québec, à la salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre, le 8 avril. Elle offrira alors les pièces de son plus récent disque, Éphémère, et revisitera une dizaine de ses «anciennes chansons» comme elle les appelle.

«Des chansons comme La prison de Londres prennent une tout autre couleur avec la musique d’El Motor. Ça déménage. Il faut que je me tienne en forme. D’ailleurs, je viens à peine de terminer mon cardio», lance-t-elle dans un grand éclat de rire.

Les spectacles seront peu nombreux d’ici à la fin de l’été. Après Québec, Louise Forestier visitera Terrebonne et ira faire un tour au Lac-Saint-Jean. «C’est surtout à l’automne que la véritable tournée se mettra en branle», note-t-elle.

Outre son fils Alexis, El Motor est formé de Pierre-Alexandre Bouchard, Frédéric Boivin, Guillaume Devin- Duclos et Pascal Gingras. «Ils jouent ensemble depuis une dizaine d’années. Ils se connaissent déjà. Ils n’ont pas à apprendre à créer une chimie entre eux, elle est déjà là», précise la chanteuse.

ÉCRITURE

Une fois le blitz de sa tournée printanière terminé, Louise Forestier fermera ses valises jusqu’à l’automne. Elle profitera de la saison estivale pour écrire de nouvelles chansons pour elle et pour d’autres.

«En ce moment, j’écris beaucoup avec Catherine Major. Je fais les textes et elle, la musique. Je travaille aussi avec Maurane. En tenant compte de ses projets, il se peut que je collabore une fois de plus avec Isabelle Boulay.»

Travaillant depuis longtemps auprès de la relève, elle n’offrira toutefois pas d’ateliers de création dans l’un ou l’autre de nos festivals de la chanson cet été. La chanteuse pense beaucoup de bien de la relève. «Notre relève, elle est excellente.»

Par contre, elle s’inquiète un peu du sort réservé aux académiciens de Star Académie une fois qu’ils auront terminé leur aventure.

«Ce qu’ils vivent n’a rien à voir avec la réalité d’un chanteur. Ils ont droit à tout ce qu’ils n’auront probablement plus du reste de leur carrière. Lorsqu’ils se présenteront pour donner un spectacle avec un piano droit au lieu d’un piano à queue, avec trois projecteurs pour tout éclairage, ils risquent de tomber de haut», termine-t-elle.


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos