Les Doves prêts à réclamer leur royaume

Nouvel album - Les Doves prêts à réclamer leur royaume

Dernière mise à jour: 06-12-2008 | 11h06

Le groupe rock britannique Doves est de retour dans le confort rassurant de l’étiquette Astralwerks pour le lancement nord-américain de leur quatrième album, dont la sortie est prévue en avril prochain.

Après leur premier album, Lost Souls, paru en 2000 sur l’étiquette Astralwerks, les deux derniers albums du groupe ont été lancés aux États-Unis sur l’étiquette Capitol.

Selon une entrevue accordée par Jimi Goodwin à Billboard.com, leur prochain opus, qui n’a pour l’instant pas encore de titre, a été enregistré au studio maison du groupe à Cheshire, en Angleterre et il est presque terminé.

Le premier simple sera Kingdom of Rust, que Jimi décrit comme «une chanson qui a un roulement country. Elle a aussi une mélodie très élaborée, mélancolique. C’est une pièce très émouvante.»

Jimi Goodwin révèle également que le prochain album comprendra des chansons comme Jetstream qui évoque le groupe Kraftwerk, un «clin d’oeil à notre passé électronique» et chantée par le guitariste Jez Williams; la pièce The Outsiders, qui comprend «une basse comme un marteau piqueur et un rythme qui rappelle Can»; et la pièce Winter Hill a un son «vaguement rock country».

«Tout le monde parle toujours de ces foutus nouveaux départs, mais cet album n’est rien de plus que les Doves faisant ce qu’ils font de mieux, c’est-à-dire jouer des chansons bien construites», lance Jimi. Lorsqu’on lui a demandé si le rock country lui semblait envahissant, il a répondu: «Ce n’est pas comme si nous avions écrit une chanson sur les paysages de Nashville, tu vois?».

Après avoir terminé la tournée Some Cities en janvier 2006, les membres du groupe ont pris des vacances prolongées pour la première fois dans leur carrière. «Nous avons en quelque sorte perdu notre chemin en prenant tellement de temps entre chaque album, mais à l’époque ces pauses étaient nécessaires pour notre équilibre mental», admet le chanteur.

Les premières séances d’enregistrement de l’album devaient être confiées au producteur expérimenté John Leckie, mais le jumelage n’a pas fonctionné dû à des conflits d’horaire, ce qui résulta en la destruction du matériel. Le groupe s’est ensuite tourné vers Dana Austin, qui avait participé à Some Cities comme ingénieur, pour les aider à terminer le tout.

Les Doves seront de retour sur scène au Royaume-Uni en février prochain, pour ensuite entamer une tournée dès avril 2009 qui les mènera sur le circuit des festivals internationaux pendant l’été.

Le groupe doute toutefois de pouvoir se produire sur scène aux États-Unis «en cette époque de disette, mais nous espérons pouvoir nous y rendre», ajoute Jimi.


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos