Une programmation populaire et une dose de folie

Hiver-printemps 2009 à l’Anglicane - Une programmation populaire et une dose de folie

Marc-André Boivin

Dernière mise à jour: 05-12-2008 | 14h45

Si la qualité est à nouveau au rendez-vous, c’est une programmation tout de même très accessible que propose l’Anglicane de Lévis pour l’hiver et le printemps 2009. De gros noms, des découvertes, sans oublier le petit brin de folie qui mérite le détour pour les populations des deux rives.

Côté chansons, ce n’est nul autre que Daniel Bélanger qui ouvrira le bal les 13 et 14 février avec un spectacle solo. Une belle façon de souligner la Saint-Valentin, il va sans dire, mais aussi une occasion de découvrir le matériel de Joli Chaos, un CD double comprenant ses plus grands succès ainsi que dix pièces inédites.

Michel Rivard, que l’on croyait retiré pour prendre du temps en famille et composer, sera de retour le 27 février à l’Anglicane et le 28 au Théâtre du Petit Champlain avec une formule trio qui mérite qu’on s’y arrête. France D’Amour, Boom Desjardins et Claude Dubois pour le spectacle rarement présenté et intitulé Jamais seul, seront eux aussi de la partie, mais pour ce qui est de la folie, deux dates sont à retenir.

C’est effectivement le 26 mars que Nicolas Jules, un Français que l’on appelle le Powête partagera la scène avec son idole Urbain Desbois alors que Madame Moustache se chargera de la foule le lendemain. «Nicolas Jules est fou, fou, fou. Il a été un coup de cœur lors de la dernière édition de la Bourse Rideau. Jumelé à un autre fou comme lui, Urbain Desbois, ça promet», souligne Diane Blanchette, la coprogrammatrice de l’Anglicane.

Jazz et Blues

Les séries jazz et blues seront elles aussi à surveiller. Les femmes seront à l’honneur pour la première alors que Bïa, Ima, Florence K et Kim Richardson se succéderont entre le 7 février et le 22 mai. «Kim Richardson, c’est une demande spéciale que nous lui avons faite. Ça fait trois ans que nous essayons de l’avoir. Elle nous a concocté un programme en majorité jazz, mais qui mélange aussi le blues et le gospel. C’est inespéré pour nous de l’avoir, elle qui est tellement occupée en tant que choriste pour une panoplie d’artistes», ajoute Mme Blanchette.

Difficile de parler de blues par les temps qui courent sans mentionner Guy Bélanger. Ce dernier montera sur la scène de l’Anglicane le 21 mars alors que l’étonnant guitariste canadien Garrett Mason, fils de Dutch, fera de même le 24 avril. Les fans de hip-hop ne seront pas en reste avec un programme double mettant en vedette des petits gars du coin, soit Taktika, qui se produira en compagnie de L’Assemblée le 23 avril.

Théâtre

Trois pièces de théâtre sont également au programme, soit Fleurs d’acier le 21 février, La grande vacance, production belge, le 13 mars et, un peu plus d’un mois plus tard, La cantatrice chauve suivie de La leçon, toutes deux mises en scène par Frédéric Dubois, celui-là même qui a revisité Les Misérables à Québec l’été dernier.

Début mai, les Lapointe père et fils viendront présenter leur spectacle Faces à farces alors que du côté de la musique classique, le pianiste David Jalbert et la soprano Marie-Josée Lord, vue récemment dans Starmania Opéra, seront en vedette respectivement le 7 mars et le 4 avril. Les 6 à 10 ans auront quant à eux droit au classique de Lewis Caroll, Alice au pays des merveilles le 29 mars prochain.


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos