Un disque d’or pour Marie-Mai

 Dangereuse attraction - Un disque d’or pour Marie-Mai

La chanteuse Marie-Mai, accompagnée de Pierre Marchand, président d’Archambault Musique, s’est vu décerner un disque d’or pour son album Dangereuse attraction | © Canoë/Vanessa Guimond

Vanessa Guimond

Dernière mise à jour: 06-08-2008 | 16h35

La chanteuse Marie-Mai s’est vu décerner cet après-midi un disque d’or pour son album Dangereuse Attraction. Paru en août 2007, le deuxième opus de la rockeuse s’est écoulé à plus de 50 000 exemplaires sur le marché québécois.

«C’est un exploit formidable, a déclaré Pierre Marchand, président d’Archambault Musique et, par le fait même, de la compagnie de disques Musicor. Marie-Mai s’adresse au public des 12-30 ans qui est le plus difficile à rejoindre. Dieu sait que ces gens-là aiment la musique, mais qu’ils ne la consomment pas toujours.»

«Merci à toutes les personnes qui se sont déplacées pour acheter mon album, a mentionné la chanteuse avec émotion. Dans une industrie musicale en changement, de savoir qu’il y a 50 000 personnes qui ont décidé d’encourager une artiste francophone, ça fait vraiment chaud au cœur.»

La part des autres

Réalisé par Fred St-Gelais, Dangereuse attractio a connu un beaucoup de succès sur les ondes des différentes stations de radio québécoises ainsi que sur celles de MusiquePlus, grâce aux extraits Mentir, Qui prendra ma place et Emmène-moi.

«Cet album a été écrit à deux, a poursuivi Marie-Mai en faisant référence à Fred St-Gelais. Nous avons eu un plaisir fou en studio. Nous avons une passion pour la musique et nous avons passé nos jours et nos nuits en studio. Chaque chanson que nous avons écrite était pour nous la meilleure chanson. Nous sommes comme ça, nous aimons ce que nous faisons.»

Marie-Mai a aussi pris soins de remercier toute l’équipe qui travaille avec elle afin que son rêve puisse se poursuivre. C’est d’ailleurs au moment où ses collègues sont montés sur scène pour recevoir leur copie du disque d’or que l’émotion s’est véritablement emparée de la chanteuse.

«Je m’étais dit que je ne pleurerais pas, a avoué Marie-Mai en essayant de contenir ses larmes. Je fais du rock, moi, je ne suis pas censée pleurer!»

Deux fois bravo

C’est la deuxième fois que Marie-Mai récolte un tel hommage depuis le début de sa carrière amorcée en 2003 après son passage à Star Académie.

En effet, la chanteuse a vendu 120 000 copies au Québec et en France de son premier album Inoxydable (paru en 2005) et connaît en ce moment un énorme succès avec sa tournée Dangereuse attraction qui l’amènera à se produire au Centre Bell et au Capitole de Québec les 14 et 15 novembre prochain.

«Je fais de la visualisation, c’est pour cette raison que je porte une robe platine, a déclaré celle qui arborait fièrement une nouvelle tête couleur feu. Je croise les doigts pour le reste. J’ai vraiment confiance, je le veux. Vous n’avez rien vu encore.»


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos