Pour un temps des fêtes en toute simplicité

 Déjà Noël - Pour un temps des fêtes en toute simplicité

Marie-Joëlle Parent
Le Journal de Montréal

Dernière mise à jour: 03-12-2006 | 19h28

Rassurez-vous, il n'y a ni tambours, ni clochettes, ni trompettes dans cette nouvelle compilation de Noël. Plutôt les belles voix de la chanson d'ici sur fond de musique acoustique. Un album qui ne risque pas d'atteindre le point de saturation avant la dinde du jour de l'An.

C'était Noël hier dans un restaurant de la rue Bernard pour le lancement de l'album Déjà Noël. On aurait dit une répétition générale un mois avant le temps.

Les employés de la maison de disques étaient déguisés en lutins, le Père Noël faisait office d'animateur, ça sentait bon la tourtière et Gabrielle Destroismaisons, au micro, chantait Noël c'est l'amour. Même le champagne coulait à flots.

Ce nouveau disque, qui se démarque des autres, dit-on, par son côté plus acoustique et moins fanfare, est une réalisation signée Christian Legault et Éric Lemieux, deux anciens du groupe La Chicane.

Ils ont bien sûr fait appel à leur copain Dany Bédar, qui offre une sobre version de Sainte Nuit, mais aussi à une sélection d'artistes aussi variée qu'étonnante: Kathleen, Patsy Galant, Ima, Mario Pelchat, Jodie Resther et Joel Kroeker, guitariste-chanteur de Vancouver.

On y retrouve aussi les classiques Mon beau sapin, interprété a cappella par les Barbiers de Montréal, un quatuor de voix d'hommes, Ave Maria, Sainte Nuit et les succès anglophones I'll Be Home for Christmas et Happy Christmas War is Over.

La chanteuse Florence K. ouvre le disque avec sa version jazzée de All I Want for Christmas is You avec pour seul accompagnement ses dix doigts au piano. Un exemple de simplicité, un vrai régal du temps des fêtes.

On découvre aussi avec ravissement Gabrielle Destroismaisons qui y chante en anglais Have Yourself a Merry Little Christmas. Sa voix envoûte, réchauffe et réconforte. Nostalgie assurée. «J'adore ça, chanter en anglais, ça coule tout seul», confie la chanteuse.

Et puis il y a Patsy Galant, la première à s'étonner de ne jamais avoir fait de disque de Noël. Elle nous offre Noël blanc avec un arrangement à la Norah Jones, pour reprendre ses mots.

Déjà Noël, un album à écouter au coin du feu, en emballant les cadeaux ou en surveillant les fourneaux.


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos