Un spectacle de grande envergure

Vincerò - Un spectacle de grande envergure

 

Sandra Godin

Dernière mise à jour: 30-11-2012 | 22h59

MONTRÉAL - Pour sa tournée internationale qui débutera en 2013, la soprano Anne-Marie Faniel n’a pas fait les choses à moitié. Elle a offert un spectacle multidisciplinaire, vendredi soir, devant une salle Wilfrid-Pelletier pleine à craquer.

Entourée d’une chorale de plus de 300 personnes, composée d’adultes et d’enfants, la soprano a donné un spectacle à grand déploiement avec toute une mise en scène.

Des projections multimédias sur d’immenses écrans géants occupaient le fond de la scène. De chaque côté, deux percussionnistes ont donné tout au long du spectacle de spectaculaires prestations derrière leurs tambours japonais taiko. Entre les pièces, le public a eu droit à d’étonnants numéros de cirque d’artistes et acrobates du Cirque du Soleil, s’exécutant notamment à la roue Cyr.

Le théâtre était également de la partie, avec le personnage du temps, joué par un acteur sur des échasses, qui partageait sa vision et sa philosophie sur le temps, qui introduisait bien les mélodies d’amour et de liberté de la chanteuse.

Venue de Londres spécialement pour le spectacle «Vincerò», la violoniste Diana Yukama était du spectacle, ainsi que le pianiste Yohan Jager. La chanteuse s’est donc offert toute une mise en scène pour ce spectacle avec lequel elle entamera une tournée mondiale en 2013.

Passion et émotions

Avec une voix d’or à faire trembler les murs de la Place des Arts, particulièrement puissante, Anne-Marie Faniel a transporté son public dans un univers envoûtant de «Vincerò», qui veut dire «je vaincrai».

Vêtue de robes tout aussi somptueuses les unes que les autres, la soprano a interprété quasi entièrement son dernier album lancé en août dernier, dont Questo Amore, Ave Maria» et Canto Per La Liberta, puisant aussi dans le répertoire de ses offrandes précédentes.

C’est avec la grande collaboration de Marc Provençal, qui signe la musique des pièces originales et la réalisation, qu’elle a lancé ce troisième opus. Il signe également, avec Anne-Marie Faniel et Patrick Bolduc, la mise en scène grandiose de ce spectacle.

La fille de Faniel, Clara, âgée de 13 ans, qui possède déjà une voix mature et extraordinairement juste, est montée sur scène avec sa mère pour l’interprétation touchante de la pièce Courage.

Anne-Marie Faniel a magnifiquement conclu ce spectacle entourée des enfants de la chorale, tous vêtus de blanc, et de Diana Yukuma, sur la pièce Lux Aeterna, après quoi elle a reçu, émue, une longue et chaleureuse ovation.

En 2013, Anne-Marie Faniel portera sa voix hors de nos frontières pour effectuer une tournée internationale qui l’emmènera en Asie, au Japon et en Europe. Le public québécois aura une ultime chance de voir cette production le 7 avril prochain, à Québec, à la salle Albert-Rousseau.


Vidéos

Photos