Accueil Divertissement
 
Agence QMI
Quarantaine de villes - Ginette Reno en tournée
Photo Marie-Claude Forest / Agence QMI
Ginette Reno

QUARANTAINE DE VILLES

Ginette Reno en tournée

Kathryne Lamontagne
19-11-2012 | 18h33

QUÉBEC – Après avoir multiplié les apparitions diverses au cours des 10 dernières années, voilà que Ginette Reno reprend la route avec un tout nouveau spectacle qui la mènera dans une quarantaine de villes en 2013.

Armée de ses plus grands succès, la première dame de la chanson québécoise entreprendra en février la tournée Ginette – Chanter pour toi ce soir, qui s’étirera jusqu’en décembre 2013. Une décision prise pour l’amour de l’art, tout simplement.

«On fait ça parce qu’on aime ça, chanter, c’est tout, a laissé tomber Ginette Reno, lundi, en entrevue téléphonique. C’est une bonne raison! Je ne sais pas si je suis prête à ça, je n’ai jamais été prête pour rien dans ma vie. Je pars et je le fais. Mais ça me tente. Absolument.»

Accompagnée d’une dizaine de musiciens, l’interprète à la voix d’or promet de livrer ses meilleures pièces, offertes dans une ambiance rassembleuse. «On leur parle d’amour, ce n’est pas plus compliqué que ça. Ça fait un bon spectacle», a-t-elle dit.

AUSSI SUR CANOE.CA:

Reste à voir si celle qui compte plusieurs duos à son actif pourrait être rejointe sur scène par certains invités au cours de sa tournée. «Je ne sais pas. J’ai fait un duo avec Claude Barzotti dernièrement, avec Lynda Lemay, avec Maxime Landry. Ça se pourrait qu’il y ait des surprises, ça se peut, on ne sait jamais», a-t-elle avancé, ajoutant du coup qu’elle aimerait bien chanter de nouveau avec Céline Dion ou Lionel Richie.

Celle qui cumule plus d’un demi-siècle de carrière reste toutefois bien humble quant à ce nouveau projet. «On a toujours quelque chose à prouver. Ce n’est jamais fini. C’est toujours un éternel recommencement. On doit toujours se renouveler», a lancé la lauréate du Félix de l’Album de l’année – Meilleur vendeur, pour son plus récent opus, La musique en moi, paru en 2011.

Partir sur la route et donner des concerts aux quatre coins du Québec n’étant pas de tout repos, Ginette Reno ne cache pas qu’il pourrait s’agir là de l’une de ses rares tournées à venir. «Je ne veux pas parler de la dernière fois, mais ça me surprendrait que je recommence. Je vais commencer par faire ça, et on fera autre chose après», a-t-elle résumé.

Avec ce nouveau projet, la chanteuse concède qu’elle devra reporter encore une fois la parution de son autobiographie, qu’elle écrit à temps perdu. À ce jour, 300 des 500 pages ont déjà été écrites, a-t-elle confié. «J’ai l’intention de la finir, mais je ne sais pas exactement quand. Mais je vous jure que je vais la finir! Le monde est tanné que j’en parle, ils veulent la voir!» a-t-elle lancé.

Ginette Reno reste toutefois sereine, ayant appris à se «laisser porter par la vie» au cours des dernières années. «Je lâche prise. Je laisse Dieu faire son travail. Avant, je me prenais pour lui des fois!» a-t-elle expliqué, ajoutant qu’à son âge, elle ne provoque plus rien. Serait-ce la sagesse, Mme Reno? «La vieillesse, je pense! Je ne sais pas si, un jour, je vais devenir sage», a-t-elle dit en riant.

haut