Accueil Divertissement
 
Agence QMI
40e gala  - Bieber triomphe aux American Music Awards
Photo Kevin Winter / AFP
Justin Bieber remporte le prix de l'artiste pop-rock de l'année

40E GALA

Bieber triomphe aux American Music Awards

Cédric Bélanger
18-11-2012 | 22h52

Avec trois trophées, dont celui de l'artiste de l'année, Justin Bieber est le grand gagnant du 40e gala American Music Awards de dimanche soir.

En plus d'avoir raflé le plus prestigieux prix de la soirée, Bieber a remporté le prix de l’album pop-rock de l’année, avec Believe, ainsi que celui d’artiste pop-rock. Après avoir foulé le tapis rouge aux bras de sa mère, quelques jours après sa séparation hyper médiatisée avec Selena Gomez, l’artiste canadien s’en est pris à ses détracteurs en allant chercher le premier prix de la soirée.

«Je veux dédier ce prix à tous mes détracteurs (il a dit «haters») qui ont cru que je disparaîtrais après un an ou deux. Je veux vous dire que je suis ici pour longtemps.»

Une autre Canadienne, l’interprète de Call Me Maybe, Carly Rae Jepsen, a causé toute une surprise quand elle a remporté le prix du nouvel artiste de l’année devant One Direction, les grands favoris.

«Merci aux fans, vous me jetez par terre», a lancé Jepsen qui ne s’attendait visiblement pas à gagner.

En plus de mettre la main sur le trophée de l’album rap/hip-hop favori avec son Pink Friday: Roman Reloaded, Nicki Minaj a pour sa part été désignée artiste favorite dans le même genre musical.

La chouchoute des Américains, Taylor Swift, qui vient de battre des records de vente avec son nouvel album, Red, a sans surprise remporté le titre d’artiste country féminine.

On peut se questionner sur son affiliation country, par contre, puisque sa performance de dimanche soir, I Knew You Were Trouble, ressemblait plutôt à de l’électropop.

Le premier à Guetta

Une nouvelle catégorie récompensait la musique électronique et, à tout seigneur tout honneur, c’est David Guetta qui en a été le premier lauréat, devançant notamment Skrillex.

«C’est merveilleux de voir que la musique électronique est enfin reconnue à ce niveau aux États-Unis», a dit le DJ dans un message vidéo, lui qui ne pouvait être au gala.

Impressionnante Pink

C’était le 40e anniversaire des American Music Awards et on a eu droit aux retours dans le passé de circonstance, avec en vedette un des tout jeunes Will Smith, Cyndi Lauper et N’ Sync. Le plus mignon? Un jeune Michael Jackson qui donne un bisou à sa petite sœur, Janet.

Encore une fois, on a mis le paquet pour la mise en scène des numéros musicaux. Malheureusement, malgré des décors léchés, dont celui hivernal de Nicki Minaj, plusieurs prestations sont tombées à plat, dont celle de No Doubt. La plus impressionnante a certainement été Pink, avec ses acrobaties à couper le souffle dans un superbe duo de danse moderne.

Certains artistes ont pris la chance de ne pas utiliser de bandes enregistrées, mais plutôt de chanter pour de vrai. Usher aurait clairement dû s’abstenir, lui qui a poussé quelques fausses notes dans le numéro d’ouverture. Par contre, certains membres du groupe The Wanted ont étonné par la justesse de leurs voix.

haut