Accueil Divertissement
 
Agence QMI
Paris - Lavoie fait un triomphe à La Cigale
Photo Véronique Beaudet / Agence QMI

PARIS

Lavoie fait un triomphe à La Cigale

Véronique Beaudet
13-11-2012 | 20h31

PARIS – Daniel Lavoie a fait un triomphe mardi soir sur la scène de La Cigale à Paris devant une salle presque pleine.
Le public parisien était visiblement heureux de retrouver le chanteur québécois. Bien que son dernier passage à Paris ne remonte pas à si longtemps (en 2010, au Théâtre Traversière), Daniel Lavoie était attendu par ses admirateurs.

Plusieurs avaient en effet préparé leur coup en apportant des fleurs avec eux à La Cigale, une salle à l’italienne de 950 places du quartier Pigalle. Tout au long du spectacle et entre deux chansons, des spectatrices venaient lui tendre une rose ou un bouquet.

Daniel Lavoie est donc venu présenter pour la première fois à Paris les chansons de son nouvel album J’écoute la radio. Un 22e opus sorti en France en avril dernier, dans lequel l’auteur-compositeur et interprète propose des relectures de ses plus grands succès. Un album qui retrace du même coup 40 années de carrière.

Des anciennes chansons («Que des tubes, dont certains que vous ne connaissez même pas!» a annoncé le chanteur) réarrangées, chantées parfois différemment et qui ont évidemment ravi les spectateurs. De Jours de plaine à Je voudrais voir New York en passant par Qui sait, J’ai quitté mon île ou encore Tension Attention, Daniel Lavoie a enchaîné les tubes. Des chansons pour la plupart très applaudies et accueillies par des cris enthousiastes et des sifflements.

Accompagné de ses quatre musiciens, Daniel Lavoie a alterné entre piano et guitare, entre ballades et chansons plus rock, en démontrant toujours l’étendue de sa voix, immense et pleine de sensibilité. Mais Daniel Lavoie, qui a avoué au public qu’il n’aurait jamais dû devenir chanteur parce que trop timide, trop solitaire, trop sauvage, cache manifestement bien son jeu.

Souvent très drôle dans ses interventions entre les chansons, il s’est adressé au public à plusieurs reprises pour raconter une anecdote sur ses grands-parents ou la genèse de son aventure dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris.

Il y a 12 ans, il recevait un coup de fil d’un certain Luc Plamondon qui lui a fait écouter des chansons d’une comédie musicale qu’il avait coécrite. «C’était bon, mais je lui ai dit que ça ne marcherait jamais. Deux années plus tard, j’étais devenu le père pervers le plus connu de Paris!» a-t-il lancé devant un public hilare, avant d’interpréter deux titres de la célèbre comédie musicale, Tu vas me détruire et Belle.

À la fin du spectacle, Daniel Lavoie et ses musiciens sont revenus sur scène pour deux rappels et ont interprété Boule qui roule et une magnifique version de Ils s’aiment. Après une ovation debout, le chanteur est réapparu en disant : «Je ne voulais pas terminer ça sur une chanson triste sur la vie alors on va finir ça avec une chanson joyeuse sur la mort». Avec ses musiciens, ils ont alors offert une version country acoustique de Je m’envolerai.

Daniel Lavoie doit présenter deux autres spectacles en France ces prochains jours, à Lille et à Enghien, avant de retrouver les scènes du Québec. Il sera de retour en France en avril prochain pour une tournée en province, en plus d’une autre à l’automne prochain, ce qui pourrait d’ailleurs inclure une nouvelle date à Paris.

haut