Accueil Divertissement
 
Agence QMI
Le monde est beau - Quatrième album pour Étienne Drapeau
Photo Jocelyn Malette / Agence QMI

LE MONDE EST BEAU

Quatrième album pour Étienne Drapeau

Sandra Godin
23-10-2012 | 20h09

MONTRÉAL – Étienne Drapeau peut effectivement dire que son monde est beau ces temps-ci. L’auteur-compositeur-interprète lançait mardi son quatrième album solo, un mois avant de donner son premier spectacle en carrière au Théâtre St-Denis.

En plus d’avoir produit tous ses albums, le chanteur signe les textes et la musique des douze pièces qui se trouvent sur ce nouvel opus, réalisé par Guy St-Onge et lancé sous l’étiquette Musicor. Il y expose sa philosophie de vie à travers des morceaux touchants et ouverts sur le monde.

«J’avais 30 ans quand j’ai commencé mon album précédent, a-t-il confié en marge du lancement. C’était plus une réflexion sur ma vie, sur moi-même et sur mes relations. Aujourd’hui, c’est une ouverture sur le monde.»

Étienne Drapeau s’est entre autres laissé inspirer par un voyage humanitaire qu’il a effectué cette année au Maroc, gardant son esprit positif malgré la misère qu’il a pu voir. Cependant, le chanteur charismatique n’a pas délaissé le sujet qui le passionne depuis toujours, l’amour.

«Je suis un grand romantique, a-t-il confié. Et à la base, l’amour et la beauté des femmes, c’est ce qui me passionne le plus.»

«Dans ma vie, je ne suis pas certain qu’il y a quelque chose de plus beau que les femmes! s’est-il exclamé. Les femmes, l’amour et les relations m’inspirent énormément, que ce soit les séparations ou les coups de foudre.»

Musicalement, l’album propose de plus grosses orchestrations que l’album précédent. Rassembleuses, les pièces se prêtent bien à des arrangements plus symphoniques. «Je voulais faire un spectacle plus gros, avec quatre musiciens, et, pour la première, fois j’aurai une mise en scène. J’avais donc envie d’aller plus loin dans les arrangements.»

Étienne Drapeau s’est aussi offert sur cet album un duo avec son amie Marie-Élaine Thibert, intitulée Demande-moi (You Can Ask Me).

Un grand lancement… intime

L’auteur-compositeur-interprète avait vu grand pour son lancement. Les médias avaient été invités à l’Auberge Saint-Gabriel dans le Vieux-Port de Montréal, pour une prestation intime lors de laquelle il a fait quelques pièces de l’album, dont le premier extrait «Le monde est beau».

Il a choisi de diffuser le lancement en direct sur le web, chose qui se fait rarement.

«Peu importe l’endroit que je choisis habituellement, on finit toujours par refuser des gens, a-t-il expliqué. Et les lancements sont souvent centrés à Montréal, alors que je viens de Québec et j’ai des admirateurs un peu partout.»

«Au lieu de mettre de l’argent sur une grosse salle, on a voulu miser sur le décor et la diffusion, a-t-il poursuivi. À l’ère des réseaux sociaux, plus de gens peuvent y avoir accès.»

Étienne Drapeau s’affaire présentement à orchestrer sa tournée. Toutefois, il sera en spectacle le 22 novembre prochain au Théâtre St-Denis.

haut