Accueil Divertissement
 
JDM
Auteure-compositeur-interprète - La fille de Cabrel ose jusqu'au Québec
© Photo courtoisie
La fille aînée de Francis Cabrel, Aurélie, viendra nous proposer sa musique, cet hiver.

AUTEURE-COMPOSITEUR-INTERPRÈTE

La fille de Cabrel ose jusqu'au Québec

Agnès Gaudet
30-12-2011 | 11h20

La fille aînée du chanteur français Francis Cabrel, Aurélie, sera bientôt de passage chez nous pour nous présenter ses chansons.

La jeune auteure-compositeur-interprète de 25 ans sera au Québec le 23 janvier; d'ici là, on aura sans doute déjà découvert le premier extrait de son album, la chanson J'ai cherché. Elle est représentée ici par Paul Dupont-Hébert, de Tandem, qui produit notamment les albums de Pascale Picard et de France D'Amour et qui veille sur la carrière de Francis Cabrel, au Québec, depuis près de quarante ans. Le chanteur et toute sa famille sont devenus, au cours des ans, des amis du producteur québécois. Quand Aurélie Cabrel viendra au Québec, elle travaillera avec «Tonton Paul».

«Oui, j'encourage la fille de mon chum, a admis Paul Dupont-Hébert au Journal, mais j'encourage aussi quelqu'un qui a du talent, comme je l'ai fait au début avec Pascale Picard et les Lost Fingers. J'aime être la clé dans le démarreur d'une nouvelle carrière qui s'annonce bien.»

La jeune femme a hésité longtemps avant de se lancer dans la chanson et de suivre les traces de son célèbre père; elle voulait à tout prix éviter d'entendre dire qu'elle était la «fille de». Mais la musique a été plus forte que ses craintes et Aurélie a lancé Oserais-je? en France, un premier album dont le titre veut tout dire.

Tant pis pour les comparaisons, la chanteuse ose. Elle osera d'ailleurs jusqu'ici, un marché francophone très favorable à son père. Au cours de son séjour, Aurélie Cabrel fera de la promo à Montréal et à Québec, et rencontrera, inévitablement, des fans de son père.

La jeune femme native d'Astaffort en France connaît le Québec pour y être venue à quelques reprises avec sa famille, étant enfant. Amusant hasard, son village français est d'ailleurs jumelé à celui de Saint-Zénon au Québec.

Peur des réactions

Même si elle avait vraiment envie de chanter, Aurélie Cabrel a plutôt été gérante, pendant six ans, pour des formations musicales.

«J'avais très peur que l'on dise: "encore une fille de qui se lance", a-t-elle récemment confié en France.

Néanmoins, pas question pour elle de changer de nom pour faire carrière. D'ailleurs, son projet d'album a été dirigé en France par la boîte de Francis Cabrel, Chandelle Productions. Ce dernier a été, dit-on, renversé par le talent de sa fille, en écoutant ses chansons.

Assumer son nom

Selon Paul Dupont-Hébert, la chanteuse Aurélie Cabrel fait de la pop «porcelaine» et comme celle de son père, sa musique est irréprochable.

«Aurélie a grandi dans la musique, dit-il, et c'est une gentille jeune fille de la campagne française.»

La chanteuse sait que la partie n'est pas gagnée d'avance, peut-être même plus difficile parce qu'elle est la fille de Francis Cabrel (elle a deux sœurs de 21 et 7 ans), mais elle prend le risque.

L'album Oserais-je? sera disponible au Québec, le 24 janvier. Aurélie Cabrel arrivera quelques jours plus tôt pour rencontrer le public et les médias.

haut