Accueil Divertissement
 
Agence QMI
Tricot Machine - Prêts pour la prochaine étape
© Photo Courtoisie
Le duo-couple de Trois-Rivières a statué qu’il voulait bel et bien gagner sa vie en jouant de la musique.
Achetez le CD en ligne chez Archambault

TRICOT MACHINE

Prêts pour la prochaine étape

13-03-2010 | 04h00

Trois ans après le succès inattendu de son premier album, qui a séduit des dizaines de milliers de Québécois grâce à la légèreté et la naïveté qui s’en dégageait, Tricot Machine nous présente La prochaine étape, album que le duo-couple de Trois-Rivières a créé après avoir statué qu’il voulait bel et bien gagner sa vie en jouant de la musique.

Parce qu’il faut bien le dire, le succès a frappé Matthieu Beaumont et Catherine Leduc sans avertissement. À tel point que les amoureux ont senti le besoin de prendre du recul pendant un an et de se questionner sur leur avenir.

Après tout, rappelle Catherine Leduc, les chansons qu’ils bricolaient à temps perdu, il y a quatre ans, c’était pour s’amuser.

«Ça s’est retrouvé entre de très bonnes mains et ça nous a propulsés à un endroit où on ne pensait jamais être un jour. On a tous les deux embarqué là-dedans comme si de rien n’était, mais après, quand tu retombes les deux pieds sur terre, tu vis un choc émotif sur tous les plans», dit celle qui avoue que le duo s’est un peu perdu à travers tout ce tourbillon.

«Quand j’y repense, tu passes ton temps à te faire dire que t’es comme ci, comme ça, qu’on est naïfs, tricotés serré. On devient ce que les journalistes disent que nous sommes. On est devenus tout mêlés. Mais c’est normal. Nous étions de vrais naïfs, juvéniles, qui n’avaient jamais fait ça de leur vie», analyse la jeune femme.

«Il y a donc eu des réflexions, poursuit-elle. On se demandait si c’était ça qu’on voulait faire dans la vie, qu’est-ce qu’on avait appris. C’est après cela que les nouvelles chansons sont apparues.»

Et vite. L’ensemble des pièces a été composé sur une période de quatre mois, l’été et l’automne derniers. À commencer par la pièce-titre, écrite par Daniel Beaumont, le frère de Matthieu, qui se révèle la ligne directrice de l’album.

«Personnellement, ça m’a beaucoup touchée que Daniel parle de l’entre-deux, du regard sur ce qui s’est passé et ce qui s’en vient», dit Catherine Leduc.

Comme il n’était pas question de changer une recette qui avait fait ses preuves, le duo s’est entouré des mêmes collaborateurs pour ce deuxième opus. Outre Daniel Beaumont, qui signe plusieurs textes, on retrouve donc de nouveau David Brunet à la réalisation.

Tout cela fait en sorte que les fans ne seront pas dépaysés. L’esprit Tricot Machine, fait de sonorités joyeuses, d’ambiances nostalgiques, de paroles réconfortantes même avec ses références au Québec profond et aux bûches dans le foyer, est encore présent.

«Peut-être qu’on essaye de se sécuriser à travers ça. J’ai des allumettes évoque l’idée que nous sommes une équipe et qu’on est là l’un pour l’autre, peu importe ce qui se passe», exprime Catherine Leduc.

Le titre Bartlett, NH a, pour sa part, été réellement créé à... Bartlett, au New Hampshire, lors de vacances estivales dans un chalet, et porte parfaitement la signature Tricot Machine.

«Nous avons loué un chalet dans les White Mountains, avec Matthieu et son frère, se rappelle Catherine. On pensait que nous allions y créer bien des choses. Finalement, tout ce qui en est sorti, c’est cette petite chanson qui a été enregistrée sur place avec les moyens du bord. On l’aime parce qu’elle décrit un instant de création. Si on l’écoute comme il faut, on entend Daniel qui tape à l’ordinateur et moi qui fais la vaisselle derrière. Il y a aussi les petits oiseaux et les autos qui passent.»

SIX SUR SCÈNE

En plus d’être la prochaine étape du duo sur disque, ce nouvel album constituera une nouvelle étape sur scène puisque les amoureux ne seront plus seuls au monde en tournée.

«On a passé deux ans à faire une tournée presque uniquement en duo. C’était plaisant, mais après un certain temps, ça devient limité. Le nouvel album, on l’a voulu pour qu’il se joue en band. On se présente donc sur scène avec quatre autres musiciens.»

En parallèle, Tricot Machine garde aussi un oeil sur la France, où il compte lancer La prochaine étape à l’automne. Paru l’été dernier, le premier album a jusqu’ici été écoulé à près de 1000 exemplaires dans l’Hexagone.

Tricot Machine fera le lancement de La prochaine étape le 17 mars, au Cabaret Juste pour rire de Montréal, et sera en spectacle le 25 mars au Théâtre Petit-Champlain de Québec.

haut