Accueil Divertissement
 
SUN
Arctic Monkeys - L'évolution des singes
© JDM
Arctic Monkeys

ARCTIC MONKEYS

L'évolution des singes

23-08-2009 | 14h14
En fin de compte, La planète des singes ne montrait que la pure réalité : les singes peuvent évoluer, et les Arctic Monkeys en sont la preuve.

Et il n’est même pas nécessaire d’envoyer Charlton Heston dans le futur pour le prouver. Tout ce qu’il vous faut, c’est un exemplaire de Humbug, troisième album studio de cet excellent quatuor anglais.

Les pistes les plus expérimentales et les plus mûries ont été enregistrées en plein désert californien et produites par nul autre que Josh Homme, membre fondateur des groupes Kyuss, Queens of the Stone Age, Eagles of Death Metal et, plus récemment, du supergroupe Them Crooked Vultures, avec John Paul Jones et Dave Grohl.

Comme on pourrait s’y attendre de la part d’un musicien à qui l’on doit les albums Lullabies to Paralyze et Death by Sexy, Homme a fait subir une opération chirurgicale sonore aux Monkeys en dosant leur post-punk déchaîné avec beaucoup de sédatifs, en émoussant leurs guitares acérées et en recouvrant chaque chanson d’une épaisse couche de sonorités obscures, de fumée dense, de réverbération et de psychédélismes hallucinogènes.

Il va sans dire que les fans de Josh Homme – et de l’ambitieux projet solo du chanteur et guitariste Alex Turner, The Last Shadow Puppets – sauront apprécier ces pistes séduisantes, langoureuses et d’une grande complexité.

Les adeptes de la vieille école qui préfèrent leurs Monkeys surchauffés se diront sans doute que ce satané Homme aurait dû garder ses sales pattes en dehors de leur musique.

haut