Accueil Divertissement
 
JDM
Grammy Awards - Karina Gauvin en nomination
© Photo Le Journal
La soprano québécoise Karina Gauvin pourrait mettre la main sur son premier prix Grammy le 8 février.

GRAMMY AWARDS

Karina Gauvin en nomination

Nicholas Lavallée
Le Journal de Montréal
16-12-2008 | 05h55

Lauréate de plusieurs prix au cours de sa carrière, la soprano québécoise de réputation internationale Karina Gauvin pourrait mettre la main sur son premier Grammy le 8 février.

C'est l'enregistrement de l'opéra Psyché, du compositeur français Jean-Baptiste Lully, qui pourrait valoir à Karina Gauvin un prestigieux prix Grammy.

La chanteuse, en nomination dans la catégorie de la meilleure performance d'opéra, avait pris part à l'opéra Psyché présenté en juin 2007 dans le cadre du Boston Early Music Festival.

«Le simple fait d'être en nomination constitue un bel honneur. Mais ce n'est surtout pas une raison pour s'asseoir sur ses lauriers et cesser de travailler», commente Karina Gauvin.

En 2006, l'interprétation du rôle-titre dans l'opéra Ariadne, de Georg Conradi, avait valu à la célèbre chanteuse sa première nomination pour un prix Grammy.

La carrière de l'artiste a par ailleurs été saluée par plusieurs récompenses telles que le Maggie Teyte Memorial Prize et le Virginia Parker Prize.

Un rôle de méchante

Dans Psyché, la chanteuse classique incarne la déesse Vénus qui, jalouse de l'attention que l'on accorde à Psyché, une nouvelle venue parmi les divinités, livre un combat de force pour se venger de sa rivale.

«C'était un rôle exigeant, mais très gratifiant, indique Karina Gauvin. Pour la première fois, je campais un rôle de méchante et j'ai adoré l'expérience.» La chanteuse assure toutefois que ce personnage jaloux est à des lieues de ce qu'elle est dans la vie.

Pour Karina Gauvin, habituée à interpréter le répertoire de Bach, de Benjamin Britten et de Händel, Psyché marquait sa première incursion dans l'univers de Jean-Baptiste Lully, célèbre compositeur français du XVIIe siècle.

«C'était un défi à relever parce qu'avec Lully, la part du théâtre est plus grande que ce à quoi j'étais habituée», mentionne l'artiste.

Occupée à se produire en Europe en février prochain, Karina Gauvin ne pourra être présente à la 51e cérémonie des Grammy Awards, qui aura lieu au Centre Staples de Los Angeles.

La soprano se produira toutefois à titre de soliste vendredi prochain dans Vivaldi Furioso, présenté par Les Boréades de Montréal.

haut