Accueil Divertissement
 
Agence QMI
Après Star Académie - Maxime Landry lance Vox Pop
© Agence QMI/Frédéric Auclair
Maxime Landry.

APRÈS STAR ACADÉMIE

Maxime Landry lance Vox Pop

Marie-France Pellerin
30-11-2009 | 23h06
Il y a un peu plus d’un an, Maxime Landry allait défendre son talent à l’Olympia lors des auditions de Star Académie.

Alors nommé choix du public, il s’agissait de toute évidence d’un signe précurseur de sa grande victoire. Couronné gagnant de la quatrième édition de l’émission, Maxime Landry a officiellement donné le coup d’envoi à sa carrière lundi dernier en présentant son tout premier album, Vox Pop.

Supporté par Marc Déry à la réalisation et Stéphane Laporte à la direction artistique, le jeune Beauceron débarque avec 14 pièces, dont 10 reprises choisies par le public parmi 101 titres du répertoire musical francophone.

Plus de 20 000 internautes on voté via le site Web de Maxime pour établir la liste des chansons. Les noms de 5247 personnes, qui ont choisi les pièces finalement retenues, sont mentionnés dans le livret du disque.

Rencontré tout juste après le lancement, l’artiste de 22 ans a admis avoir ressenti une certaine pression à l’idée de reprendre les pièces de grands artistes. «Le défi était de me réapproprier ces chansons. Marc Déry et moi avons établi les arrangements parce que ce sont des chansons qui n’allaient pas nécessairement ensemble. Il fallait donc créer une ligne directrice afin d’éviter que l’album aille dans tous les sens.»

Quatre chansons originales, signées Lynda Lemay et Michel Rivard, se sont également faufilé parmi les titres de l’album. «Ils m’ont enlevé les mots de la bouche. Michel m’a d’abord présenté Paulo, qui est vraiment une très belle histoire. Un jeune garçon dans son coin un peu comme moi. Pour la pièce Chez nous avant la nuit, il m’a demandé ce dont j’avais envie de parler. Je voulais aborder la Beauce, mes amis, la guitare autour d’un feu de camp, soit des choses qui me manquaient un peu depuis ma toute récente vie à Montréal.»

Lancement de grande envergure

Assis au piano devant quelques centaines de personnes réunies à l’Olympia, il a d’emblée livré avec justesse, maturité et profondeur Cache-Cache, pièce offerte par Lynda Lemay, l’un de ses idoles. Lors de sa première mise en danger à Star Académie, il avait d’ailleurs choisi d’interpréter une chanson de la chanteuse, Ne t’en va pas.

L’ex-académicienne Sophie Vaillancourt s’est jointe au chanteur afin de livrer la magnifique Fuir le bonheur de peur qu’il ne se sauve. Le timide jeune homme a fait place à un artiste beaucoup plus assuré qui a livré avec une fougue déconcertante Cassé la voix, de Patrick Bruel. Ébranlée, la foule lui a réservé une longue ovation.

Enfin, une certaine nostalgie a gagné l’Olympia alors qu’accompagné de treize académiciens et de Michel Rivard, Maxime a conclu sa prestation avec Ce sera le printemps pour tout le monde.

Pour la petite histoire…

Chaque chanson comporte sa petite histoire. Maxime livre en quelques mots ce que chacune d’entre elles lui évoque.

1) Cache-cache: «Ça vient fermer la boucle sur toute l’histoire de mon père.»
2) Fuir le bonheur de peur qu’il ne se sauve – En duo avec Sophie Vaillancourt (Jane Birkin): «Ça me rappelle la tournée.»
3) Là où je suis né (Camille): «La Beauce!»
4) Chez nous avant la nuit: «Ça me rappelle mes chums
5) Le petit garçon (Serge Reggiani): «Ma première audition ici, à l’Olympia.»
6) Ce sera le printemps pour tout le monde (Avec la participation des 13 académiciens): «Ma gang à l’Académie. On a écrit cette chansons ensemble. Ce sont de beaux souvenirs.»
7) Ne t’en va pas (Lynda Lemay): «C’est une chanson qui m’a toujours suivi dans les concours et c’est ce qui a inspiré Lynda Lemay à m’écrire Cache-Cache
8) Si Dieu existe (Claude Dubois): «La finale. C’est le plus beau moment de ma vie!»
9) Paulo : «C’est moi quand j’étais un petit garçon. Je me revois dans la cour d’école.
J’étais gêné et avait de la difficulté à approcher les autres. Je suis content d’avoir pu évoluer et d’être aujourd’hui à l’aise avec les gens.»
10) Le répondeur (Les Colocs): «L’ultime audition, tout juste avant d’entrer à l’Académie. Stépane Laporte m’avait demandé de l’interpréter, et je ne la connaissais pas du tout.»
11) Casser la voix (Patrick Bruel): «Les concours.»
12) Chanson d’innocence (Gérard Lenorman): «Mon oncle Michel. Je l’entends chanter cette chanson dans les partys de famille depuis que j’ai six ans.»
13) Dis tout sans rien dire (Daniel Bélanger): «Cette chanson me permet de me refermer dans ma bulle.»
14) L’envie (Johnny Hallyday): «L’album Star Académie

  • L’album Vox Pop sera en vente dès le 1er décembre.
haut