Accueil Divertissement
 
JDM
Annie Brocoli: de l'espace aux fonds marins
©PC

Annie Brocoli: de l'espace aux fonds marins

Par Nathalie Slight — Journal de Montréal
06-08-2003 | 13h33
Après avoir emmené les enfants en orbite avec son album Annie Brocoli dans l’espace, voilà que la pétillante chanteuse invite «ses petits brocolis» à découvrir les fonds marins.

La coqueluche des tout-petits est de retour avec un quatrième album: Annie Brocoli dans les fonds marins, un CD destiné aux enfants qui plaira tout autant aux parents avec ses influences reggae et ses textes rigolos. Un aspect important quand on sait que les chansons résonneront encore et encore dans le lecteur de CD de la maison.

Ses enfants, une source d’inspiration
«Maman, il faudrait que tu enregistres une chanson sur un super héros!», conseille Antoine, le fils d’Annie Brocoli, du haut de ses huit ans. «J’avais déjà choisi le thème de mon album: les fonds marins. Supernet est donc un super héros de l’eau pure, qui incite les enfants au recyclage.»

La petite Marie-Jeanne, 6 ans, collabore elle aussi au travail de sa maman. On peut l’entendre chanter dans Antonin le requin et Sur le pont d’Avignon, en compagnie de son frère aîné.

«Est-ce que je vais leur transmettre ma passion pour la musique? je ne sais pas. Je peux par contre vous dire que mon garçon adore jouer de la batterie alors que ma fille a une voix magnifique», dit fièrement Annie Brocoli.

Un album à son image
Ne cherchez pas de méchanceté et de culpabilité dans les chansons d’Annie Brocoli. Elle propose des textes à son image: joyeuses, rythmées, engagées et positives.

On y trouve aussi une note d’émotion, avec la jolie ballade Dans ma bulle qu’Annie a écrite alors qu’elle était en tournée de promotion en France.

«Je m’ennuyais tellement de mes deux petits trésors! C’était la première fois que j’étais séparée d’eux aussi longtemps. Leur absence créait un gros vide. D’ailleurs, à chaque fois que je chante cette ballade, les larmes me montent aux yeux», dit-elle.

En ce qui a trait à la musique de l’album, c’est le père de ses enfants, Jean-François Munger, qui compose toutes les mélodies. «J’arrive avec mes textes, puis je lui explique ce que je veux: un petit beat hawaïen ou un rythme disco. Il sait exactement quelle musique mettre sur mes mots.»

Annie Brocoli prend son envol
Le lancement du nouvel album d’Annie Brocoli aura lieu le 9 août, au Festival de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu.

«J’ai tellement hâte de remonter sur scène pour renouer avec mes petits fans! Les derniers spectacles que j’ai donnés au Québec remontent au mois de décembre. Le contact direct avec mon jeune public me manque énormément.»

Entre Annie et les enfants, il existe un amour inconditionnel. «Lors des signatures d’autographes après les spectacles, les enfants me font de gros câlins et me disent Je t’aime, Annie. J’ai tellement d’affection de leur part que j’ai l’impression de recevoir beaucoup plus que je leur donne.»

Vidéocassette cet automne
Si Annie Brocoli a vendu au total 90 000 exemplaires de ses trois premiers albums, ce sont ses vidéocassettes qui remportent le plus de succès. Environ 215 000 exemplaires se sont retrouvés dans les magnétoscopes des foyers québécois.

On comprend qu’une autre vidéocassette sera disponible cet automne. Annie Brocoli a récemment passé trois semaines intensives en studio.

«J’incarne 14 personnages, tous plus colorés les uns que les autres. Certains se donnent même la réplique, grâce à la magie des effets spéciaux créés par ordinateur! J’ai énormément travaillé, mais le plaisir était au rendez-vous.»

La chanteuse veut cultiver les petits brocolis français
Après avoir rapidement conquis le cœur des enfants québécois, Annie Brocoli tente de répéter l’expérience avec ses «petits brocolis» français.

Après le lancement de son quatrième album et de sa vidéocassette Annie Brocoli dans les fonds marins au Québec, la chanteuse s’envolera vers l’Europe cet automne pour poursuivre la conquête de son jeune public français.

Un marché à exploiter
L’année dernière, la chanteuse a fait plusieurs allers-retours chez nos cousins français afin de faire une série de spectacles pour promouvoir son premier album éponyme et sa vidéocassette.

«En Europe, le marché de la musique pour les tout-petits est presque vierge. Un seul autre artiste occupe ce créneau: Henri Dès, un Suisse qui donne plus dans la musique jeunesse traditionnelle. Avec ses chansons colorées, Annie répond vraiment à un besoin!», explique Marc Lazarre, gérant de l’artiste.

Le jeune public français commence seulement à découvrir les mélodies accrocheuses qui ont fait d’Annie Brocoli une star.

«Là-bas, je vis un second départ. Ça me fait tout drôle de chanter des classiques comme Ma coccinelle ou Petite Marguerite, puisque c’est grâce à eux que je me suis fait connaître ici au Québec», explique la jolie Annie.

Il faut être patient
Annie a connu un succès fulgurant au Québec. En ce qui concerne la France, il lui faudra être plus patiente.

«Pour connaître le succès, il n’y a pas de recette magique: il faut être présent. Nous allons multiplier nos visites là-bas. La fièvre d’Annie Brocoli se transmet grâce à ses spectacles. Cet automne, nous entamerons une tournée de spectacles dans de petites salles pour rencontrer les petits Français», affirme Marc Lazarre.

haut