Stéphanie Lapointe — Sur le fil

À découvrir - Stéphanie Lapointe — Sur le fil

 

Cote des internautes

etoiles4/5

Par J. Sébastien Chicoine — Canoë

Dernière mise à jour: 12-09-2005 | 10h42

Contrairement à ce que certains pensent, on est pas obligés d’aimer les «produits» de Star Académie lorsqu’on travaille chez Quebecor.

Toutefois, dans le cas de Stéphanie Lapointe, on a pas affaire à un de ces produits, pas du tout. Les plus perspicaces, d’ailleurs, s’en doutaient dès le départ; elle n’a pas l’air de sortir du «moule», et elle nous le prouve avec son album Sur le fil. J’ai été agréablement surpris.

Réalisé par Francis Collard, Sur le fil propose onze chansons signées par celui-ci, Dave Richard, Catherine Durand, Sylvie Paquette, Joseph Marchand, Martine Coupal, Frédérick Baron, ainsi que Jean-Christophe et Jean-Sébastien Boies de Projet Orange. Elle signe même quelques musiques et collabore au texte de Love You.

Sans la comparer directement, ce disque plaira très certainement aux amateurs de Cathrine Durand, justement, et de Ariane Moffatt par ses ambiance feutrées et intimistes.

Musicalement, on est clairement dans le camp de Catherine Durand, acoustique, quasi folk, pas de bidouillages électroniques à la Ariane Moffatt, ou alors très subtilement, comme par exemple sur la pièce Vague de froid.

Feutré et intimiste, certe, mais il demeure que malgré sa beauté, c’est un disque un peu... non pas lourd, mais disons très mélancolique. Le titre d’une des pièces semble d’ailleurs bien décrire l’atmosphère générale du disque: Le temps n’est pas à rire. Heureusement, il y a quelques exceptions, comme Je sais déjà.

Bref, un disque qu’il vaut la peine de découvrir car il semble bien qu’avec Sur le fil, on nous propose la découverte d’une artiste — aux nombreux talents, faut-il le souligner — qui pourrait bien durer dans notre paysage, pour peu qu’elle sache préserver son intégrité et son authenticité.

Vidéos

Photos