Chroniques

Chronique de Pierre Harel

Agence QMI

Fresh Cream

Fresh Cream

Archives

Cette chronique, concernant la tournée internationale des héritiers légitimes du groupe culte CREAM, le « Music of Cream 50th Anniversary Tour », qui sera à Montréal au Théâtre Corona le 29 octobre prochain et le lendemain à Québec à l'Impérial Bell le 30, m'a été suggérée et référencée par ma formidable amie et compagne dont la blonde et ravissante beauté n'est égalée que par la profondeur lumineuse, chaleureuse et clairvoyante, de son intelligence.

Le groupe Cream a été une explosion psycho-chimique à nulle autre pareille, le modèle à suivre pour tous les super groupes des années subséquentes et le précurseur du blues heavy des Hendrix, Zeppelin, et tellement d'autres.

Cinquante ans après les débuts fracassants de Cream, l'hérédité des descendants de la trilogie originale, Baker, Bruce, Clapton, les a fait se réunir pour honorer la mémoire de leurs aînés et rendre hommage au légendaire triomphe de leurs quatre albums « culte » ayant régné au-delà des frontières psychédéliques de la fin des années soixante.

À la suite du succès considérable de leur tournée australienne et néo-zélandaise, « Music of Cream 50th Anniversary Tour », en 2017, Kofi Baker (fils de Ginger), Malcolm Bruce (fils de Jack) et Will John (neveu d'Eric), ont décidé de faire renaître dans une grande tournée mondiale l'incroyable éclair d'énergie ayant électrifié toute une génération.

Vous sentirez la chaleur du feu, et la fraîcheur du vent de liberté émanant de chansons ayant traversé le temps comme « Spoonfull », « Strange Brew », « Sunshine of Your Love », « White Room », « Crossroads », et « Badge ». FRESH CREAM sera le 29 à Montréal, et le 30 octobre à Québec. Je vous invite sérieusement à écouter et à voir les héritiers de Cream, dont la vie a été moulée par l'esprit des années soixante, raconter leurs souvenirs et interagir avec leurs mentors sur grand écran dans la célébration d'un héritage magnifique.

Ne manquez-pas cette rare opportunité que voici en aperçu :

Pour celles et ceux dont les jeunes parents ou grands-parents n'auraient pas été immergés dans le psychédélisme convivial et tribal des années soixante, et qui ne connaîtraient pas l'importance du groupe CREAM, voici une petite incursion chez Wikipédia qui vous mettra sommairement au parfum :

Voici tout de suite, « In The Sunshine of Your Love », le chant d'une génération, LA chanson culte traversant temps et modes, contenant à elle seule toutes saveurs, odeurs, couleurs, des années soixante, ces années de changement de coutumes et de moeurs aussi bien en Amérique qu'en Europe :

Poursuivant notre redécouverte de CREAM, allons chez Wiki voir qui était Eric Clapton à l'époque, bien avant qu'il se soit fait connaître des nouvelles générations par ses grands succès radiophoniques, « Cocaine », et, « I Shot The Sheriff ».

Écoutons maintenant « White Room », chanson préférée de ma femme chérie qui n'était pas née au moment de sa première diffusion :

Allons chez Wikipédia afin de mieux connaître GINGER BAKER, batteur légendaire, « drummer » hors du commun, ayant marqué son époque et qui continue d'être un modèle.

Écoutons maintenant « STRANGE BREW » (Mouture étrange) expression décrivant assez bien ce à quoi ressemblait les trois artistes musiciens lorsqu'ils étaient sur scène : 

Jack Bruce, ce bassiste remarquable, a été la voix principale de CREAM, une voix sans éclat particulier sinon celui d'une égale et douce fadeur laissant toute la place aux sens des paroles et à la musique.

Pour terminer, écoutons une autre chanson phare de CREAM, mais celle-là chantée par Clapton alors que la basse de Bruce est tout simplement incroyable, voici CROSSROADS :

Pour en savoir encore plus sur la tournée.

Bonne semaine.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos