Chroniques

Chronique de Pierre Harel

Agence QMI

Marmottes et valentins

Marmottes et valentins

Simone - stock.adobe.com

Nous voilà déjà rendu en février vers l'agonie d'un hiver qui n'a pas manqué de nous harasser de vents glaciaux et de nous geler au coin des rues à attendre un fantomatique autobus. On le sent commencer à geindre et à pleurnicher cet hiver cruel qui ricanait de plaisir à nous voir grelotter sous un soleil froid impuissant à nous chauffer la couenne, comme le chantait mon jeune ami Paul Piché en parlant d'un printemps heureux qui cette année sera plutôt hâtif à ce que m'ont dit des érables noirs aux branches rougies d'espoir.

Voici donc « HEUREUX D’UN PRINTEMPS » tiré de l’album « À QUI APPARTIENT L’BEAU TEMPS » paru en 1977. 

Nous en sommes déjà presque rendus au temps de la marmotte et des valentins marquant le déclin de l'hiver et l'annonce d'un nouveau printemps qui sera mon 74è puisque j'aurai cet âge le 8 mai prochain. 74 printemps ! Moi qui croyait ne pas dépasser la trentaine, puis la quarantaine, la cinquantaine, la soixantaine, dépasserai-je la septantaine ? Je commence à croire que oui !

En effet, à la presque mi-temps de cet âge vénérable, je travaille depuis plus de deux mois chez un gros quincailler de Québec puisque mes revenus d'artistes ne nous permettaient plus une survivance mon fils cadet Lou et moi. Je suis donc devenu caissier après avoir reçu une formation avec succès. Et je tiens le coup ! Et je ne retiens pas mon amour lors de nos merveilleuses nuits ma femme et moi ! J'ai en effet reçu de la Grande Vie l'un des plus beaux cadeaux qu'elle peut faire à un hétérosexuel de quel âge soit-il : une compagne belle et aimante. Nous célèbrerons notre premier anniversaire de couple la semaine prochaine et nous vivrons notre deuxième printemps bientôt.

En attente de cette douce chaleur printanière voici une vidéo tournée au Club Soda de 1988 alors que mes amis Donald Hince, Roger Wèzo Belval, et Jean Pellerin, m'accompagnaient lors d'une tournée de promotion faisant suite à la parution de mon album, « TENDRE RAVAGEUR ». Voici donc mon interprétation de L'HYMNE AU PRINTEMPS de Félix Leclerc. 

Toujours est-il que les marmottes sont des êtres vindicatifs, susceptibles, et colériques. Je le sais pour en avoir mangé une, et être devenu extrêmement désagréable dans les heures qui ont suivies le repas. J'avais le front plissé, la moutarde au nez, et les yeux fâchés, à tout propos. J'en ai parlé par la suite avec feu mon ami fraternel Napess Charley McKenzie de *Niogat, à *Uashat, et il a confirmé mes pires appréhensions : j'étais devenu une marmotte et les effets pisse-vinaigre ne disparaitraient peut-être pas complètement avant quelques années, et que, de surcroit, si l'esprit de la marmotte aimait par inadvertance ma compagnie, son caractère grincheux pourrait devenir le mien de façon permanente.

Et pourtant, c'est la marmotte qui, apparemment, nous annonce la joie printanière, enfin, selon une croyance nord-américaine héritée des populations européennes

D'autre part, la marmotte serait-elle l'animal de compagnie des Valentins de ce monde puisque marmottes et valentins sont tous les deux emblématiques de l'annonce du renouveau saisonnier dont l'amour demeurera toujours la plus belle des conséquences ? 

Je nous souhaite tous un chaud printemps de mi-mars avec explosion florale en mi-mai et tout ce qui va avec, du vestimentaire au sportif, de l'agricole à l'halieutique, du soleil, du soleil, du soleil.

* Niogat : Nom de l'ancienne petite réserve de Sept-Îles

* Uashat : Nom de la réserve actuelle de Sept-Îles

Bonne semaine...



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos