Chroniques

Chronique de Pierre Harel

Agence QMI

Roxane Bruneau, gerbe d'étincelles

Roxane Bruneau, gerbe d'étincelles

Photo Courtoisie

Mon ami de longue date Raymond Duberger, pdg des Disques Artic, propriétaire du studio d'enregistrement sonore Multisons, et membre du conseil d'administration de l'ADISQ, m'a raconté la semaine dernière l'incroyable aventure de Roxane Bruneau, jeune auteure-compositrice-interprète, ciné-vidéaste, refusée partout, qui était venue le voir en dernier recours et qu'il avait accepté de prendre sous son aile. Roxane Bruneau, inconnue du milieu de la culture québécoise avec un grand cul mais très présente chez Facebook, YouTube, et autres plateformes avec plus de 80,000 abonnés, travailleuse acharnée, polyvalente, effervescente mais surtout géniale la plupart du temps, Roxane Bruneau, contre toute attente, fait actuellement et littéralement sauter la baraque depuis la sortie de son premier disque, Dysphorie, chez Archambault Sélect.

Revenu à la maison, v'là t'y pas, comme d'habitude, que je cherche Roxane Bruneau chez YouTube, outil indispensable à ceux qui veulent mieux évaluer les supposés bouleversements négatifs de l'industries de la musique et de la chanson au Québec comme ailleurs dans le monde. Comme par hasard tout en sachant que le hasard n'existe pas, je tombe en arrêt devant l'encart d'une vidéo de Doug Saint-Louis que je ne cherchais pourtant pas ayant indiqué Roxane Bruneau au moteur de recherche. Je pitonne et là ! Là ! Oh que là ! Une merveilleuse chanson, chantée en principal par Saint-Louis avec une répartie de Roxane au texte et au refrain me fait inexorablement craquer !

Une pure merveille de génie mêlé de talent, de savoir-faire, une chanson québécoise donnant enfin le change aux grands et grandes anglophones dont l'industrie internationale nous inonde, une belle chanson, douce et violente, intense et tendre, sans platitude conventionnelle, sans cliché, toute simple mais chargée d'intelligentes émotions soutenues par une remarquable maitrise poétique émanent de deux inconnus maniant parfaitement les nouvelles technologies musicales et visuelles. Écoutons Seuls ensemble:

J'en profite, puisque la vengeance est un plat qui se mange froid dit-on, pour faire un doigt d'honneur à l'imbécile innommé qui a prétendu, il y a quelque temps, que je n'aimais pas les chanteurs et chanteuses des jeunes générations. En d'autres mots, que je n'aimais pas les jeunes artistes, que je n'aimais pas la jeunesse. Pauvre con ! Ce n'est pas la jeunesse que je ne peux blairer, ce sont les sans génie, jeunes ou vieux, sans talent, garçons ou filles, hommes ou femmes, n'ayant aucune qualité véritablement artistique mais étant d'une incroyable habileté quand il s'agit de savoir avec qui fricoter pour ne rien déranger, rien inventer, ne rien donner de nouveau mais profiter quand même de généreuses subventions à répétitions, navet après navet, platitude après platitude, tout à fait le contraire de ce que sont Roxane Bruneau et Doug Saint-Louis. En ce qui a trait à Roxane, pas besoin d'un t'chum ou d'un homme pour se faire valoir, ni d'une blonde d'ailleurs. Elle marche seule, ensemble !

Je ne l'attendais plus cette inimitable petite peste, poétesse géniale toujours en spectacle à chaque seconde de sa vie, même quand elle dort j'en suis certain. Un sens magnifique de l'image, du mot, de la répartie jaillissant comme l'éclair, toujours au maximum de sa performance quotidienne, ordinaire, peu importe le nombre de spectateurs, qu'ils soient en chair et en os, amis Facebook ou abonnés YouTubers. Marjolène Marjo Morin peut se rhabiller ! Roxane Bruneau écrit ses textes, compose ses musiques, et ils sont d'une intense poésie. Enfin une poétesse ! Véritable artiste innovante, ne sentant aucunement l'obligation de montrer ses fesses pour que les gens achètent ses disques et viennent voir ses spectacles.

Voici l'une des plus belles chansons d'amour, sur des paroles et une musique de Roxane Bruneau, qu'il m'ait été donné d'entendre au cours de ma vie, Notre belle démence:

Bonne semaine!



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos