Agence QMI

Décès de l'auteure et cinéaste Myriam Caron

Décès de l'auteure et cinéaste Myriam Caron

Myriam Caron.Photo Christine Blaney

L'auteure et cinéaste Myriam Caron est décédée dimanche à la résidence de soins palliatifs l'Élyme des sables de Sept-Îles, où elle résidait depuis plusieurs mois. Elle n'avait que 41 ans.

Diagnostiquée d'une tumeur au cerveau en 2011, celle qui a écrit les romans Génération pendue et Bleu avait dit dans les pages du Journal de Québec, en novembre dernier, qu'elle ne se résignait pas à rendre son dernier souffle.

«Ça me tente pas de mourir, ça me fait peur. Je ne sais pas comment mourir, je ne sais pas comment mourir, je ne sais pas qu'est-ce qui se passe. Je ne sais pas comment je vais partir. Mais je sais qu'ils m'ont promis que je ne souffrirais pas, qu'ils ne me laisseraient pas partir dans la grosse souffrance», avait dit Mme Caron, qui était la mère d'un jeune garçon.

Myriam Caron, qui a aussi été scénariste et entrepreneure, avait remporté en octobre dernier le Prix du CALQ - Oeuvre de l'année en Côte-Nord pour son deuxième roman, Bleu, paru en mars 2014 chez Leméac Éditeur. Elle travaillait avec l'un des éditeurs associés de cette boîte, Jean Barbe.

Elle avait fondé sa propre compagnie, Productions Libres Underground, qui tournait notamment des courts métrages, des publicités et des documentaires. Son oeuvre Surf boréal avait reçu le prix du meilleur film canadien au Canada International Film Festival de Vancouver, en Colombie-Britannique, il y a deux ans.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos