Accueil Divertissement
 
JDM
Secret  - La richesse par la pensée positive?

SECRET

La richesse par la pensée positive?

Par Marie-Joëlle Parent
Le Journal de Montréal
11-04-2007 | 11h49
Avez-vous entendu parler du Secret ? La semaine prochaine, il y a de fortes chances que vous en parliez autour de la machine à café. Aux États-Unis, le sujet est sur toutes les lèvres, moussé par une campagne de promotion omnisciente, Oprah et le New York Times. Chronique d’un phénomène. Le secret du Secret, c’est de faire planer le mystère. Comme campagne de promotion, on a rarement vu plus efficace. De quel secret parle-t-on? De la loi de l’attraction. Vous êtes perdus? Il s’agit d’un livre qui a comme fondement la pensée positive. Dit autrement: votre pensée peut vous donner tout ce que vous voulez, même la richesse.

«Ce à quoi vous pensez le plus se manifestera dans votre vie», dit le livre. Que ce soit une grosse voiture, une place de stationnement, maigrir, le bonheur, absolument tout. Même un accident de voiture?

«90%de nos pensées sont inconscientes, donc ce n’est pas que je veux volontairement un accident, mais mon subconscient attire l’événement», affirme Marcia Shimoff, participante au projet et coauteure du best-seller Chicken Soup for the Women’s Soul.

Bon, tout ceci semble bien simple, mais on parle littéralement du phénomène de l’heure, adopté par des millions d’Américains déjà friands des livres à saveur spirituelle et new age, qui tente de guider le lecteur dans sa quête du bonheur et du moi intérieur.

Le succès de ce livre traduit bien la soif de positivisme et la fascination envers la pensée magique.

Beethoven
Le Secret ne réinvente pas la roue, certains des conseils qu’il évoque existant depuis la nuit des temps. On raconte que Newton, Platon, Victor Hugo, Martin Luther King, Thomas Edison, Winston Churchill, Beethoven et Bell connaissaient la recette.

Pourquoi tout ce buzz, alors? Le coup de génie de son instigatrice, l’Australienne Rhonda Byrne, c’est d’avoir usé d’une stratégie marketing bien huilée à la sauce 2007.

Premièrement le DVD du Secret sorti en mars 2006, bien plus alléchant qu’une brique de 1000 pages à l’écriture de philosophe, et un site Internet interactif, dont la signature visuelle n’est pas sans rappeler le Da Vinci Code, ont bien préparé le terrain pour l’arrivée du livre.

Oprah
Ce dernier trône en tête de liste des best-sellers du New York Times avec 1,75million d’exemplaires vendus depuis décembre dernier. On vient de réimprimer en catastrophe deux millions de livres. La version française sera à Montréal dans cinq jours.

L’engouement a attiré l’œil d’Oprah qui y a même consacré DEUX émissions, parce qu’après la première, son auditoire avait doublé! La grande prêtresse de la télé a même avoué en ondes appliquer la loi de l’attraction depuis 20 ans. Ellen DeGeneres, Larry King, Saturday Night Live ont aussi parlé du phénomène.

La genèse du secret
Toute cette histoire remonte à 2004. Rhonda Byrne, productrice d’émissions de télévision au creux de sa vie, tombe sur un livre, The Science of Getting Rich de Wallace Wattles datant de 1910.

L’Australienne découvre alors la loi de l’attraction, un principe vieux comme le monde. Elle se met à l’appliquer à sa propre vie, qui prend soudainement un autre tournant. Elle se met à dévorer tout ce qui s’écrit sur le sujet et part à la rencontre de penseurs contemporains passionnés tout comme elle de cette fameuse loi de l’univers.

Elle part aux États-Unis avec une équipe de tournage filmer leurs témoignages qui deviendront l’objet d’un DVD sous forme de documentaire. Cinq millions d’exemplaires se sont envolés depuis juin dernier.

Elle recueille 52 témoignages de professeurs dans des domaines comme la physique quantique, la psychologie, les finances, la théologie, le feng shui, la médecine, mais aussi des coachs de vie et des motivateurs.

«C’est très simple comme principes, c’est juste qu’en utilisant le DVD et Internet elle a amené plus de gens, surtout les jeunes, à connaître ce que des millions de gens savaient déjà. J’ai été surpris du succès parce que c’est tellement basic», dit pour sa part le docteur Michael Bernard Beckwith.

Et personne n’avait flairé la bonne affaire avant? «Les hommes de pouvoir en possession de ces principes ne voulaient pas que ça se répande pour conserver leur statut», affirme Marcia Shimoff, motivatrice.

«Rhonda Byrne est très sincère. Son désir était de transmettre ce message au monde, sa motivation n’était pas pécuniaire», ajoute-t-elle.

Le Secret
Éditions Un monde different
En librairie le 12 avril

haut