Accueil Divertissement
 
Canoe.ca
Pour la survie du Québec français - Guide d’accès à l’indépendance
© Photo Canoë/Mélanie Tremblay
Avocat, libre-penseur et activiste politique, Me Guy Bertrand dédicace son livre Guide d’accès à l’indépendance: Pour la survie du Québec français.

POUR LA SURVIE DU QUÉBEC FRANÇAIS

Guide d’accès à l’indépendance

Mélanie Tremblay
02-10-2007 | 20h31
Le controversé avocat, libre-penseur et activiste politique, Me Guy Bertrand a fait le lancement de son livre Guide d’accès à l’indépendance: pour la survie du Québec français à un endroit propice à la provocation dirons certains, dans les murs de l’Assemblée nationale du Québec. Entrevue avec Guy Bertrand.

Famille, collègues et amis, c’est une centaine d’invités qui étaient au rendez-vous. Mais un seul des 125 députés invités personnellement par l’avocat a osé se pointer le bout du nez, celui du comté de Matane, Pascal Bérubé…un souverainiste engagé.

Le livre

«Mon livre se veut un essai rassembleur. Il s’adresse à tous les partis politiques. Quand je l’ai écris, je ne voulais pas que les gens voient Guy Bertrand qui aime provoquer. Mon livre s’adresse particulièrement à ceux qui ne sont pas indépendantistes, comme le premier ministre Jean Charest. Il s’adresse à tous les politiciens, les décideurs, les universitaires, la population (…)», a débuté l’avocat.

«Je me suis dis que les fédéralistes ne voudraient pas entendre parler de mon livre sur l’indépendance. J’ai donc essayé de présenter la nation québécoise comme un patrimoine universel. Quand on arrive à la question de l’indépendance, je dis aux fédéralistes, vous ne perdrez pas votre patrimoine canadien!», a ajouté l’activiste politique.

Dans Guide d’accès à l’indépendance, le lecteur est invité à se pencher sur le véritable motif – selon Guy Bertrand – justifiant le projet d’indépendance nationale pour les Québécois, soit le maintien et la valorisation de la langue française et de la culture québécoise.

Menaces

Le libre-penseur tente de démontrer que le seul moyen qui s’offre aux Québécois pour protéger et promouvoir le Québec français est de parachever le pays Québécois, qui, selon lui, existe déjà dans les faits, même s’il n’existe pas encore en droit. Le livre traite principalement des grandes menaces - selon l’auteur - qui pèsent sur le Québec français. Prospections mises de l’avant, Guy Bertrand tente de démontrer que la langue de Molière pourrait bientôt être «une espèce en voie de disparition», que le multiculturalisme comme formule d’intégration a des effets pervers au Québec, que le jargon québécois est un ennemi à surveiller…

«Dans mon livre, je fais un procès comme devant les jurys. Je pose huit grandes questions. Et j’y réponds en montrant les deux côtés de la médaille, la preuve pour et la preuve contre. À la fin, je propose une réponse finale en laissant aux lecteurs le choix d’opter en faveur de celle-ci. Je suggère aussi des solutions», décrit l’auteur.

«Ce que j’ai voulu démontrer en gros, c’est l’importance d’une langue qui est le fondement même des Québécois. C’est l’héritage le plus précieux qu’on a reçu. Il faut protéger la langue française», a affirmé Guy Bertrand, qui a confirmé qu’un tome 2 de Guide d’accès à l’indépendance verrait le jour.

L’auteur a aussi voulu présenter ce livre comme un testament. «Me servant de mon expérience, j’ai voulu léguer mes idées à mes compatriotes et à mes enfants», a-t-il conclu.

Guy Bertrand

Monsieur Bertrand pratique le droit depuis plus de 45 ans. Ardent défenseur de la langue française, il a représenté en 1976 les Gens de l’Air devant les tribunaux lorsque le gouvernement canadien a suspendu l’usage du français. En 1979, il a fait reconnaître par la Ligue nationale de hockey (LNH) le droit pour les joueurs francophones de signer leurs contrats en français. Membre fondateur du Parti québécois en 1968, il s’est porté candidat à la présidence de ce parti en 1985.

haut