Accueil Divertissement
 
Canoe.ca
Festival de la poésie - Des poètes de 30 pays à Trois-Rivières

FESTIVAL DE LA POÉSIE

Des poètes de 30 pays à Trois-Rivières

28-09-2007 | 06h51
Du 28 septembre au 7 octobre 2007, la poésie habille sa capitale Trois-Rivières. Le vers d’Hélène Dorion porte les couleurs de l’événement: «Pour que se touchent à nouveau nos regards».

Le Festival, c’est dix jours de poésie, 400 activités, 100 poètes, 30 pays représentés provenant des cinq continents.

«Le public retrouvera les activités qu’il affectionne particulièrement», déclarele président du Festival international de la poésie, Gaston Bellemare: Les Cordes à poèmes du parc Champlain, les Dîners, Soupers, Apéros Poésie, les Jazz Vin Poésie ou les Scotch Poésie accompagnent les Ateliers d’écriture et les magnifiques Expositions présentées dans les galeries d’art et les bibliothèques.

Quelques nouveautés sont au rendez-vous:
- Le film Un Cri au bonheur est présenté en première mondiale le 27 septembre.
- L’École Nationale de Poésie revient avec son atelier poésie, où un poète accompagne les participants.
- L’exposition Mexique en trois lieux, où des peintres mexicains qui se joignent à des poètes québécois, est présentée sur trois sites différents.

«Les efforts ont été déployés pour aller rejoindre le public dans les lieux qu’il affectionne, que ce soit par les poèmes d’amour qui ornent les murs du centre-ville et l’intérieur des autobus, le Monument au poète inconnu, la Corde à poèmes flottant doucement au parc Champlain, les activités qui se déroulent dans les restaurants, les bars, les galeries d’art, les écoles, les bibliothèques, le public côtoie des poètes nationaux et internationaux, il écoute et goûte la poésie», raconte M. Bellemare.

«Capitale de la Poésie»

C’est en 1985, un an après la création de la Fondation Les Forges, que le Festival International de la Poésie voit le jour à Trois-Rivières. C’est d’ailleurs lors de cette première édition que Félix Leclerc, grand chansonnier et poète québécois, alors invité d’honneur, déclara Trois-Rivières «Capitale de la Poésie».

Depuis, une multitude de prix, tant nationaux qu'internationaux, sont venus saluer la grande qualité de l’événement. Rappelons que le Festival a remporté le «Merit Award in special events and promotion», qui récompense les plus belles initiatives d’animation urbaine en Amérique du Nord en 2005. Deux villes se partageaient le prix ex aequo, Trois-Rivières et Los Angeles.

Des prix

Lors du lancement de la programmation, le 5 septembre dernier, on a annoncé les lauréats de nombreux prix de poésie.

Le Grand Prix Quebecor du Festival international de la poésie a été décerné à Pierre Ouellet pour son recueil Dépositions, publié aux Éditions Le Noroît.

Le Prix Piché de la Poésie de l'Université du Québec à Trois-Rivières a été remis à la poétesse Joanne Morency pour sa poésie intitulée Qui donc est capable de tant de clarté?.

Le Prix Félix-Antoine-Savard a été offert à Suzanne Jacob pour sa suite poétique intitulée Ils ont été nombreux à répondre, parue dans le numéro 125 de la revue Estuaire.

La poétesse Georgette Leblanc s'est vu octroyer le Prix Félix-Leclerc de la poésie pour son recueil Alma, publié aux Éditions Perce-Neige, en octobre 2006.

Le 17e Prix international de Poésie Antonio Viccaro a été remis au poète français Roland Nadaus pour l'ensemble de son oeuvre.

À l’occasion du 23e Festival International de la Poésie, qui se déroule à Trois-Rivières, Canoë diffusera chaque jour le portrait d’un poète québécois, disponible ensuite dans le dossier consacré au Festival. C’est donc l’occasion pour l’amateur de poésie de découvrir les auteurs qui ont su se démarquer par leur talent et leur implication dans le milieu culturel québécois et international.

haut