Accueil Divertissement
 
Agence QMI
Le monde des DVD - Les meilleurs vilains
Photo courtoisie

LE MONDE DES DVD

Les meilleurs vilains

Mediafilm.ca
08-12-2012 | 04h00

L’imposant acteur britannique Tom Hardy (Origine, La Taupe, Sans loi) compose dans L’ascension du chevalier noir, paru en DVD cette semaine, un vilain masqué terrible et surpuissant, qui donne du fil à retordre à Batman et procure un plaisir fou aux spectateurs. Au palmarès des vilains les plus effrayants son Bane mérite de figurer au Top 10. Au même titre que…

LE JOKER

Tom Hardy avait la tâche difficile de succéder au regretté Heath Ledger, inoubliable - et d’ailleurs récipiendaire d’un Oscar posthume - en Joker dans l’épisode précédent de la trilogie de Christopher Nolan. Son poète de la mort, hideusement balafré et maquillé au rouleau, sème la peur et l’anarchie à
Gotham City, où il tente de mettre Batman sous sa botte en l’obligeant à se démasquer publiquement, sous peine de commettre un meurtre par jour. Ouf!

CHIGURH

Avant d’être l’ennemi excentrique de l’agent 007 dans 007 Skyfall, présentement à l’affiche, l’acteur espagnol Javier Bardem avait composé un glacial tueur psychopathe à la recherche du vaurien qui lui a subtilisé une mallette contenant deux millions de dollars dans Non, ce pays n’est pas pour le vieil homme, le western contemporain puissant et vigoureux de Joel et Ethan Coen, brillamment adapté du roman de Cormac McCarthy.

MAX CADY

Le remake trente ans plus tard par Martin Scorsese de Les nerfs à vif, un thriller datant de 1962, a permis à son acteur fétiche, Robert De Niro (Taxi Driver, Comme un taureau sauvage), de tenir un de ses plus grands rôles en carrière, de loin son plus effrayant, soit celui d’un déséquilibré condamné pour avoir violé une adolescente et qui, à sa sortie de prison, entreprend de tourmenter la famille de l’avocat qui ne l’a pas défendu jusqu’au bout. Un suspense captivant, porté par une mise en scène d’une redoutable invention.

HANNIBAL LECTER

«J’ai dégusté son foie avec un bon Chianti». La réplique est passée à l’histoire, tout comme le personnage du cannibale intellectuel immortalisé par
Anthony Hopkins dans Le silence des agneaux, de Jonathan Demme. Ce polar tordu a reçu l’oscar du meilleur film et Hopkins, celui du meilleur acteur. Jodie Foster est également épatante (et oscarisée) dans le rôle de la jeune agente du FBI chargée de soutirer au monstre enfermé dans une cellule inviolable, des indices pouvant la conduire à un tueur de la même nature que lui.

DARTH VADER

Avant que Lord Voldemort (joué par Ralph Fiennes) ne fasse frissonner toute une génération à travers la série Harry Potter, l’empereur du côté obscur de la force Darh Vader a fait de même avec celle de ses parents dans la série La guerre des étoiles. Masque noir vissé au visage laissant filtrer une respiration puissante, enveloppé dans une tunique ne laissant rien voir de sa silhouette, le personnage dont la voix caverneuse appartient au grand James Earl Jones, frappe l’imagination et glace le sang, tout ça en même temps. Il nous manque.

haut