Accueil Divertissement
 
JDM
Nouveauté DVD - Grand Petit a parlé
© LE JOURNAL
Martin Petit lance mardi le DVD Grand Petit a parlé, qui présente son one-man show Humour libre.

NOUVEAUTÉ DVD

Grand Petit a parlé

par Nicholas Lavallée
Le Journal de Montréal
02-11-2008 | 04h00
Martin Petit fait paraître mardi prochain Grand Petit a parlé, DVD de son spectacle Humour libre, qu’il a présenté plus de deux cents fois de l’automne 2004 au printemps 2008.

Qu’est-ce que ça fait de replonger dans le spectacle pour préparer le DVD?

Je dois avouer que je vis un petit deuil présentement parce que j’aurais continué le spectacle. En revoyant Humour libre, je me suis rendu compte que le spectacle vieillissait bien et qu’il était toujours d’actualité, surtout depuis le débat sur les accommodements raisonnables.

Humour libre tourne autour du thème des choix. D’où l’idée est-elle venue?

Michel Courtemanche et moi, on s’est accordé une retraite de création, qui était en fait un prétexte pour jouer au golf, et la question des choix nous est restée en tête. Chaque jour, nous faisons face, en tant qu’individus et en tant que société, à des milliers de choix. Nos décisions définissent qui nous sommes et gèrent nos vies. Les Américains auront d’ailleurs un choix important à faire cette semaine. C’est Michel Courtemanche qui signe la mise en scène du spectacle.

Pourquoi ce choix?

Michel possède un instinct comique hallucinant. Il me connaît par coeur et sait identifier mes forces et mes faiblesses. J’avais besoin de quelqu’un capable de me dire ce qui ne fonctionne pas et qui pouvait faire en sorte que je me dépasse. Je pense d’ailleurs que j’aurais moi aussi ce qu’il faut pour faire de la mise en scène. Humour libre brise la routine du one-man-show traditionnel parce qu’il propose un seul numéro.

Était-ce un défi?

Je voulais voir si j’étais capable de faire deux heures avec un seul thème sans jamais décrocher. Avec cette approche, le public ne voit pas le temps passer. J’ai adoré et je pense faire quelque chose de semblable pour le prochain spectacle.

Travailles-tu déjà sur ton troisième spectacle?

Je ramasse des idées depuis environ un an et je dois commencer l’écriture cet hiver. Je pense poursuivre sur la lancée d’Humour libre avec des sujets sensibles et un peu tabous, mais avec mon petit garçon de 18 mois, l’écriture du show peut être ralentie. Une chose est sûre, ça me démange de remonter sur les planches. La scène permet un contact tellement privilégié avec le public!

Au début de Grand Petit a parlé, tu déplores le fait que tous les humoristes sortent leur DVD en même temps que toi. Y aurait-il un peu de compétition?

Pas du tout. Mais je dois dire que mon DVD est excellent et qu’il bénéficie de la technologie Maxproshaft! (rires) En plus, je suis le seul à offrir aux auditeurs un bouton de panique. J’ai aussi ajouté la version CD du spectacle parce que j’ai toujours tripé sur l’humour audio.

Parlant d’audio, est-ce que la radio te manque?

J’en ai fait pendant cinq ans et je sais que je vais y revenir un jour; en fait, j’aimerais pouvoir tout faire en même temps. Pour le moment, je travaille plutôt sur un projet en télévision, mais je ne peux pas en dire plus...

haut