Yan Lauzon
Agence QMI

Sur le même plateau que papa ou maman

Sur le même plateau que papa ou maman

Manuel Tadros et Xavier DolanPhoto Le Journal de Montréal, Ghyslain Lavoie

Yan Lauzon

Dans la série «Léo» attendue cet automne sur le Club illico, Fabien Cloutier jouera aux côtés de son fils Edmond. Hubert Proulx fera de même avec son garçon prénommé Viktor. Mais bien avant, tant à la télé qu'au cinéma, plusieurs acteurs québécois ont partagé le même projet que l'un ou l'autre de leurs parents.

Voici 10 exemples qui ne sont pas passés inaperçus.

Mathieu Lorain Dignard - «Au secours de Béatrice»

Devenu Arnaud Bélanger, médecin résident à l'urgence de l'hôpital St-Hippolyte, pour la série de TVA «Au secours de Béatrice», Mathieu Lorain Dignard a non seulement eu la chance de croiser sa mère Sophie Lorain à maintes reprises devant les caméras, mais a pu partager de nombreuses scènes avec elle. Pris sous son aile par sa véritable maman connue à l'écran sous le nom de Béatrice Clément, il a dû composer avec un personnage ébranlé par le sort réservé à son père, un jeune homme aux prises avec des dilemmes moraux et un passé qui refuse de la quitter.

Sophie Lorain - «C'est le coeur qui meurt en dernier»

Pendant qu'elle jouait en compagnie de son fils Mathieu Lorain Dignard à la télé, Sophie Lorain côtoyait aussi sa propre mère, Denise Filiatrault, au cinéma. Toujours dirigée par son amoureux, Alexis Durand-Brault, elle a poursuivi son association avec des covedettes de la série «Au secours de Béatrice» sur le plateau du film «C'est le coeur qui meurt en dernier». Le temps du drame québécois, elle a partagé le même rôle que sa célèbre maman, mais des dizaines d'années plus jeune.

Livia Martin - «Max et Livia»

Que demander de plus que d'amorcer sa carrière devant les caméras en tête d'affiche de sa propre comédie, avec son père de surcroît? C'est ce que Livia Martin a obtenu avec l'émission «Max et Livia», sur les ondes de VRAK, en 2017. Elle a ainsi débuté sa cohabitation à l'écran avec son papa, l'humoriste Maxim Martin, des années après être apparue dans certaines de ses drôles de capsules. Aux études et membre d'une troupe de danse, l'adolescente a dû modifier son horaire pour respecter ses engagements professionnels.

Charlie Lemay-Thivierge - «Ruptures»

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le personnage défendu par Charlie Lemay-Thivierge dans la série «Ruptures» à ICI Radio-Canada Télé ne porte pas son papa dans son coeur. Même s'il est joué par Guillaume Lemay-Thivierge, le véritable père de la comédienne. Fortement en désaccord avec la décision de laisser sa mère rendre les armes dans son combat contre la maladie, l'adolescente qui prête ses traits à Maude n'hésite pas à attaquer verbalement son géniteur, allant jusqu'à se tourner vers la justice afin de garder sa maman en vie.

Henri Picard - «L'audition» et autres films

Il n'avait pas encore 5 ans qu'Henri Picard acceptait de jouer sous les ordres de son papa au cinéma. C'est son père, Luc Picard, qui lui a offert sa première visibilité dans l'univers du septième art lors du tournage de son drame «L'audition». Des années plus tard, le duo a remis ça avec l'aventure fantastique «Ésimésac» imaginée par Fred Pellerin. Puis, fiston ayant pris de la maturité, il a eu droit à un rôle plus costaud, celui de Martin St-Jean-Coustin, devant les caméras de l'acclamée comédie dramatique «Les rois mongols».

Philomène Bilodeau - «Curling»

La première fois que Philomène Bilodeau a goûté aux joies du cinéma, c'était aux côtés de son père, Emmanuel Bilodeau. Aux prises avec un papa monoparental surprotecteur pour le drame «Curling» de Denis Côté, elle est devenue Julyvonne, une adolescente qui tente de découvrir le monde qui l'entoure, ce qui va à l'encontre de ce que lui ordonne son père. Sans véritables aspirations pour ce rôle, Philomène a reçu un vote de confiance du réalisateur alors qu'elle avait simplement accepté de prendre la pose pour une séance de photos.

Xavier Dolan - «J'ai tué ma mère» et autres films

Xavier Dolan n'a pas perdu de temps pour diriger son père, Manuel Tadros. Dès son premier film, l'acclamé drame «J'ai tué ma mère», le cinéaste lui a confié un petit rôle, celui du propriétaire de l'appartement où il habite avec sa maman, Anne Dorval. Il a ensuite retenu ses services pour le personnage d'un propriétaire arabe vu dans «Laurence Anyways» et s'est assuré de sa présence à ses côtés en lui permettant de devenir propriétaire de bar quand a pris vie le scénario de «Tom à la ferme». Il lui a aussi fait une petite place au sein de la distribution de son premier long métrage en anglais, «The Death and Life of John F. Donovan».

Léane Labrèche-Dor - «Les Bobos»

La ressemblance physique est frappante. Impossible pour Léane Labrèche-Dor de nier qu'elle est la fille de Marc Labrèche. Bien que sa carrière soit différente de celle de son père, l'humoriste et comédienne s'est retrouvée en sa compagnie sur le plateau de la comédie «Les Bobos» présentée à Télé-Québec en 2012 et 2013. Elle a accepté d'incarner Juliette Maxou - sa fille - dans cette satire où s'en donnent à coeur joie Marc Labrèche et Anne Dorval, un couple arrogant du Plateau Mont-Royal.

Victor Boudreault - «Mémoires vives»

Le jeune Victor Boudreault n'avait encore jamais jouer des scènes sur le plateau d'une émission quand il a été embauché afin de donner vie à Louka, personnage de «Mémoires vives» à ICI Radio-Canada Télé. Par contre, afin de dissiper la nervosité qui l'habitait certainement, il a immédiatement pu compter sur un allié de taille: son père, Jeff Boudreault. Devant les caméras, ce dernier a joué le même rôle que dans la vraie vie. Papa et fiston ont partagé moult moments, dont certains très intenses.

Laurence Leboeuf - «Virginie»

Laurence Leboeuf a été une élève du secondaire aux prises, comme ses camarades de classe, avec différents problèmes à l'école Sainte-Jeanne-d'Arc, pour le téléroman «Virginie» à Radio-Canada, durant les années 1990. Quand son papa a eu droit de se joindre à la distribution de l'émission en devenant le directeur de l'établissement, cela faisait toutefois plusieurs années que le baptême de Laurence Leboeuf devant les caméras avait eu lieu. Beaucoup plus tard, ils ont tous deux travaillé sur le plateau de la série «Marche à l'ombre» à Super Écran, mais Marcel Leboeuf est devenu le papa du personnage joué par Catherine Brunet.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos