Yan Lauzon
Agence QMI

36es Rendez-vous Québec Cinéma: une leçon de Denis Villeneuve

36es Rendez-vous Québec Cinéma: une leçon de Denis Villeneuve

Denis Villeneuve Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin

Yan Lauzon

Exactement une semaine avant la tenue des Oscars, gala qui pourrait récompenser son long métrage «Blade Runner 2049» de cinq statuettes dorées, Denis Villeneuve sera à Montréal pour parler septième art.

Le réalisateur viendra donner une leçon de cinéma le 24 février alors que la 36e édition des Rendez-vous Québec Cinéma battra son plein. Son nom a tout récemment été ajouté au sein de la programmation de l'événement dévoilée lundi.

La costumière québécoise Renée April, qui a entre autres créé les habits vus dans l'oeuvre de science-fiction, s'entretiendra aussi avec le public. Les cinéastes Alanis Obomsawin - qui dévoile cette année son 50e film en carrière, le documentaire «Ce silence qui tue» s'intéressant aux femmes autochtones - Robin Aubert et Patrick Huard, porte-parole de l'événement, l'imiteront.

Un album bien rempli

Plus de 300 oeuvres auront droit à une visibilité du 21 février au 3 mars dans la métropole. Parmi elles, on retrouve 46 longs métrages de fiction, 78 documentaires et 15 films d'animation. Au total, 90 premières auront lieu.

Ce sera aussi l'occasion de voir ou revoir les populaires comédies «Bon Cop Bad Cop 2» et «De père en flic 2», mais également de poser les yeux sur des titres tels que «Burn out ou la servitude volontaire», «Ailleurs» et «Mia» qui auront droit à leur baptême sur grand écran à Montréal.

Selon Patrick Huard, la diversité du menu des Rendez-vous Québec Cinéma représente «un super échantillonnage» de ce qui se fait ici.

«Pour moi, un film c'est une photo de qui on est à un moment précis, a-t-il expliqué. Chaque fois que je revois des films de mon enfance, je me dis ¨tabarouette, c'est comme ça qu'on s'habillait, qu'on parlait, c'était ça nos préoccupations, c'était comme ça qu'on faisait notre cinéma, qu'on jouait¨ et ça me fascine toujours autant. Les Rendez-vous Québec Cinéma, c'est l'occasion de regarder l'album de l'année.»

Avant-goût et nostalgie

Deux productions québécoises attendues au printemps et à l'été auront quant à elles droit à des préludes. Il sera possible d'en apprendre plus sur ce qui s'est passé sur le plateau du drame biographique «La Bolduc» porté par Debbie Lynch-White et de la comédie «1991» signée Ricardo Trogi.

À souligner également la présentation de la fable d'André Forcier «Au clair de la lune», en version restaurée, qui fête ses années ses 35 ans cette année.

C'est «Pour vivre ici», plus récent drame de Bernard Émond, qui lancera la 36e édition des Rendez-vous Québec Cinéma. «Chien de garde», premier long métrage de Sophie Dupuis, sera projeté lors de la journée de clôture.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos