Agence QMI

Xavier Dolan fait une arrivée triomphale à Montréal

Fraîchement primé à Cannes pour son film Juste la fin du monde, le réalisateur Xavier Dolan est arrivé triomphalement à Montréal et a rencontré les nombreux médias qui l'attendaient lundi après-midi à l'aéroport Montréal-Trudeau.

«Je n'ai jamais douté de mon film», a affirmé le jeune cinéaste, les traits un peu tirés, dans un style tout décontracté et portant une casquette bleue à l'envers.

Récompensé du Grand Prix du Festival de Cannes, Xavier Dolan reconnaît que les derniers jours ont été tranchés et polarisés en raison des premières critiques qui ont été sévères.

«C'est un séjour qui a été tout en contrastes, avec d'abord une grande déception, une grande incompréhension. C'est dur d'accepter la cruauté et Cannes est un endroit très passionné qui peut être très cruel, alors ce fut difficile quand les premières critiques sont sorties», a confié M. Dolan.

Le public et le jury ont toutefois couronné ce dernier long métrage du cinéaste, qui caresse maintenant le désir de bien travailler la sortie du film au Québec, en septembre.

«J'espère que les gens pourront en lire les émotions. Il y a des cris, des frustrations, des éclats, mais en dessous de ça, il y a énormément de souffrance», a expliqué Xavier Dolan qui estime que son film plonge dans les tensions parfois difficiles vécues au sein d'une même famille.

Juste la fin du monde est une adaptation de la pièce de théâtre de Jean-Luc Lagarce. Dolan n'en est pas à sa première adaptation d'un texte destiné aux planches. Son film Tom à la ferme est aussi né d'une œuvre théâtrale, cette fois de Michel Marc Bouchard.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos