Wenn

Spielberg s'immisce dans la polémique des Oscars

Spielberg s'immisce dans la polémique des Oscars

Steven Spielberg.Photo Dave Kotinsky / AFP

Steven Spielberg demande à l'Académie de revenir sur sa décision de supprimer le droit de vote de certains membres, pour répondre aux accusations de manque de diversité.

Le réalisateur déjà oscarisé trois fois, et dont le film Le Pont des espions est en lice pour l'Oscar du meilleur film, s'est dit surpris que le film Straight Outta Compton et que l'acteur Idris Elba pour son rôle dans Beasts of No Nation, n'aient pas été nommés par l'Académie. Mais pour lui, la réponse des dirigeants à la controverse #OscarsSoWhite n'est pas la solution.

«Je suis un grand admirateur des Oscars, expliquait-il au Hollywood Reporter. J'ai été surpris de voir que certaines personnes n'étaient pas nommées. J'ai été surpris de ne pas voir Idris... Je trouve que dans Beasts of No Nation, il y a des performances dignes des catégories meilleur second rôle et meilleur rôle. J'ai vu Straight Outta Compton - ma femme et moi, on l'a vu dès sa sortie, le premier week-end et ça nous a scotchés. C'était incroyable. J'étais très surpris de voir cette omission.»

Pour autant, Steven Spielberg ne voit pas dans le fait que tous les nominés soient blancs une forme de racisme. «Je ne crois pas que la proportion de Blancs à l'Académie soit à l'origine d'un racisme, conscient ou sous-jacent, a ajouté la légende du cinéma. Et je ne suis pas sûr à 100 % que retirer leurs votes à certains membres de l'Académie qui ont rempli leur tâche et sont peut-être retraités maintenant, mais qui ont fait du bon boulot - ils n'ont peut-être jamais été nommés, ce qui les immuniseraient contre les nouvelles règles, mais ils ont fait leur boulot de bon cœur et cette industrie est aussi la leur - je ne suis pas sûr qu'on devrait les priver de leurs votes. Je ne soutiens pas vraiment cette idée.»

Les responsables de l'Académie ont décidé de retirer leurs votes à de nombreux membres inactifs en janvier, au début de la controverse qui a suivi l'annonce des nominations.

Une idée que le producteur-réalisateur soutient, en revanche, est d'augmenter la part des Afro-américains et des femmes chez les votants. «Je pense que la démarche pro-active de l'Académie qui consiste à ouvrir ses portes à la diversité, est très, très importante, a-t-il affirmé. Mais l'Académie n'est pas seule, arrêtons de la pointer du doigt. Ce sont les gens qui embauchent, ceux qui tiennent les studios comme les indépendants. Ce sont les histoires qu'on choisit de raconter... Et on doit tous faire en sorte, activement, de se mettre à la recherche de ces talents.»

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos