Wenn

Michael Jackson ne voulait pas qu'un blanc joue son rôle

Michael Jackson, le roi de la pop

Voir en plein écran
Previous Next

De nombreuses personnes sont outrées de constater que Michael Jackson sera interprété par un homme blanc. Et pour asseoir leur position, ils ont été nombreux à ressortir une ancienne entrevue du roi de la pop menée par Oprah Winfrey.

L'entretien s'est déroulé en 1993. À l'époque, la rumeur voulait que Michael Jackson ait demandé à Pepsi - pour qui il avait tourné une publicité de 23 minutes - qu'il soit incarné par un garçon blanc. L'animatrice américaine l'avait donc questionné sur le sujet. «C'est tellement stupide. C'est l'histoire la plus ridicule, la plus horrible que j'ai entendue. C'est fou», a répondu Michael Jackson.

La couleur de peau de Michael Jackson a, jusqu'à la fin de sa vie, été sujet à controverse. L'artiste, né Noir, avait en effet une coloration blanche à la fin de sa vie. Si certains l'ont accusé de se faire blanchir la peau, il avait fait savoir qu'il souffrait d'un vitiligo, une maladie qui dépigmente l'épiderme.

Lors de son entretien avec Oprah Winfrey, il s'était également dit fier de ses origines, et expliqué qu'il ne se voyait pas du tout comme un homme blanc et ne souhaitait pas le devenir. «Dans la publicité, il s'agit de mon visage lorsque j'étais enfant, avait déclaré Michael Jackson. Moi quand j'étais petit. Pourquoi voudrais-je qu'un enfant blanc joue mon rôle? Je suis un afro-américain. Je suis un afro-américain et j'en suis fier. Je suis fier de ma race. Je suis fier de ce que je suis. C'est comme si vous (Oprah) vous vouliez qu'une personne orientale joue votre rôle enfant. Est-ce que ça a un sens? S'il vous plaît, arrêtez de croire ces horribles histoires.»

Deux ans avant cette entrevue, en 1991, Michael Jackson avait également sorti le titre Black or White, dans lequel il prônait la tolérance, peu importe la couleur de peau.

Habitué de la controverse, Michael Jackson répondait souvent à ses détracteurs en chanson, comme en 1995 lorsqu'il avait sorti Scream, une réponse aux tabloïds et aux accusations de pédophilie dont il faisait l'objet.

«Je dois avoir la même couleur que Michael Jackson»

Joseph Fiennes, l'acteur de Shakespeare et Juliette, a répondu aux critiques concernant son prochain rôle. L'acteur interprètera Michael Jackson dans une comédie en forme de road-trip, et on lui reproche de ne pas voir la bonne couleur de peau.

C'est pour la télé anglaise que Joseph Fiennes prêtera ses traits au roi de la pop, pour une virée imaginaire à travers les États-Unis aux côtés de Marlon Brando et Elizabeth Taylor: les trois stars, bloquées à New York suite aux attentats du 11 septembre, décident de louer une voiture pour retourner à Los Angeles.

Les fans du chanteur décédé et les activistes afro-américains, qui ne digèrent pas qu'aucun Noir n'ait été nommé aux Oscars en 2016, ont été choqués qu'un acteur anglais et blanc ait été choisi pour jouer Michael Jackson... Mais pas autant que l'acteur lui-même! «Je suis un Blanc de la classe moyenne anglaise, a-t-il dit sur le plateau d'Entertainment Tonight. Je suis aussi surpris que vous. Michael Jackson avait vraiment un problème - un problème de pigmentation - c'est ce que je crois. Sa couleur de peau était sans doute plus proche de la mienne que de celle de sa peau d'origine.»

On retrouvera, aux côtés de Joseph Fiennes, la star de Grease, Stockard Channing, dans le rôle de Liz Taylor et Brian Cox dans celui de Marlon Brando.

Pour l'acteur principal, pas de doute que ce film sera un succès, malgré la controverse. «C'est un peu loufoque, mais c'est écrit à merveille et leur manière d'interagir à tous les trois est très drôle, mais aussi chargée d'émotions, a confié l'acteur. C'est gens sont des icônes, mais peuvent aussi être très détachés. Vous savez, on peut se détacher de la société. Donc on étudie ce genre de détachement, à la fois dingue et magnifique. C'est une comédie légère. Il n'y a pas de sous-entendus. En fait, c'est très attachant», a conclu l'acteur.

Malgré tout, TJ Jackson, le neveu du chanteur, a une dent contre le projet. Et s'il ne s'est pas prononcé sur la présence de Joseph Fiennes a la distribution, c'est le contenu du film qui l'a fait tiquer. «C'est blessant pour moi et ma famille que mon oncle Michael soit l'objet d'une comédie qui se déroule juste après le 11 septembre, a-t-il déclaré dans un communiqué. Comme tout le monde, il était bouleversé, triste et essayait de digérer ce qui venait d'arriver. Après les attaques, mon oncle, Michael, est resté chez un ami de la famille dans le New Jersey pendant une semaine, avant de prendre un vol de retour. Le reste de ma famille a tout de suite pris un autobus pour Los Angeles, car les avions ne pouvaient plus circuler. Le road-trip avec Elizabeth Taylor et Marlon Brando n'a pas eu lieu.»

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos