Wenn

Dustin Hoffman évoque un «racisme subliminal» aux États-Unis

Dustin Hoffman évoque un «racisme subliminal» aux États-Unis

Dustin Hoffman.Photo WENN

Les Oscars n'ont pas fini de faire parler d'eux. Dustin Hoffman s'est à son tour exprimé concernant la polémique qui entoure la cérémonie, sur son manque de diversité.

«Dans notre pays, il y a un racisme subliminal qui est là... La fin de la guerre civile n'a pas changé ça, ça fait seulement 200 ans», a expliqué Dustin Hoffman à la BBC.

Avant lui, d'autres acteurs, comme George Clooney ou Lupita Nyong'o, ont dénoncé les nominations. Idris Elba qui a reçu un Golden Globe et une nomination aux BAFTA pour Beasts of No Nation a été snobé, c'est aussi le cas de Will Smith avec Commotion, qui lui avait valu d'être nommé aux Golden Globes. Sa femme, Jada Pinkett Smith, a dénoncé publiquement cette situation.

Les réactions ont été rapides. Janet Hubert, qui a joué avec Will Smith dans le Prince de Bel Air, a accusé l'actrice de ne pas s'intéresser aux problèmes plus larges auxquels fait face le monde. «Il y a beaucoup de m***es dans le monde que tu ne sembles pas reconnaître. Les gens meurent. Nos garçons se font tirer dessus de tous côtés. Les gens meurent de faim. Les gens essayent de payer leurs factures. Et tu parles de quelques acteurs et des Oscars. Ce n'est pas si important», a-t-elle lancé dans un message vidéo.

Jada Pinket Smith a aussi dû faire face à la réaction de Stacey Dash, qui jouait dans Clueless. «Il faut qu'on se décide. Soit on veut la ségrégation, soit on veut l'intégration. Si on ne veut pas la ségrégation, alors il faut se débarrasser d'une chaîne comme BET et des BET Awards et des (NAACP) Image Awards, où vous êtes seulement récompensé si vous êtes noir», a-t-elle déclaré à Fox & Friends.

De son côté, Dustin Hoffman a expliqué que selon lui, le racisme n'était pas seulement un sujet hollywoodien, mais que c'était un problème de société beaucoup plus large. «Plutôt que des personnalités du divertissement qui sont nommées, il y a un plus gros problème avec les jeunes noirs qui sont tués dans les rues par la police. C'est un problème plus gros», a poursuivi Dustin Hoffman.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos