Agence QMI

Départ canon pour Le mirage

Départ canon pour le film Le mirage de Ricardo Trogi, qui a amassé 261 834 $ en à peine deux jours sur les 55 écrans où il a pris l’affiche mercredi.

Le long métrage mettant en vedette Louis Morissette, Patrice Robitaille, Julie Perreault et Christine Beaulieu, d’après un scénario de Louis Morissette et de François Avard, connaît ainsi le meilleur départ pour un film québécois depuis Piché: entre ciel et terre, sorti en novembre 2010.

Encore plus d'écrans

Avec une moyenne de 4761 $ par écran pour Le mirage, les producteurs sont évidemment ravis que les cinéphiles de la Belle Province soient au rendez-vous. Et leur joie pourrait être encore plus grande, Le mirage prenant de l’expansion à partir de vendredi, alors que le film sera dorénavant projeté sur 80 écrans à travers le Québec.

L’an dernier, Ricardo Trogi avait connu un beau succès en lançant sa comédie 1987 au mois d’août. Celle-ci avait terminé son parcours avec près de 2,5 millions $ de recettes, selon Cinéac, qui compile les revenus d'exploitation en salle.

Patrick, sa petite famille et les gens qui l’entourent sont tous en quête du «bonheur». Ce fameux bonheur, état de grâce où tout doit se conjuguer: travail, maison, famille, amis... Patrick, comme tant d’autres de sa génération, semble puiser son bonheur dans le regard que son prochain pose sur lui, le poussant vers un objectif qui n’est pas le sien. Pris dans l’engrange de la surconsommation, la vie finit par le rattraper et lui rappeler qu’il ne devient pas l’homme qu’il souhaitait.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

En production: «Le mirage»

Voir en plein écran

Vidéos

Photos