Maxime Demers
Journal de Montréal

Deux productions menacées

Tournages américains - Deux productions menacées


Maxime Demers

Dernière mise à jour: 04-09-2013 | 09h47

Dure semaine pour les tournages américains à Montréal: deux productions, dont un film d'action de 38 M$ avec Vin Diesel, viennent d'être suspendues pour des raisons financières, a appris le Journal.

Le tournage des Chroniques de Riddick (The Chronicles of Riddick), troisième volet de la série de films mettant en vedette Vin Diesel, devait débuter cette semaine à Montréal. La préproduction avait été entamée il y a quelques semaines dans les locaux des Studio Mel's.

One Race Films, la boîte de production gérée par Vin Diesel et sa soeur, avait même racheté une partie des décors de la mégaproduction Snow White, avec Julia Roberts, tournée récemment au même endroit.

«Ils devaient commencer à tourner le film à la fin octobre jusqu'au 20 janvier, explique le patron des Studio Mel's, Michel Trudel.

«Ils avaient déjà dépensé 2 millions de dollars quand, tout d'un coup, ils ont arrêté de payer les employés. Il leur manquait des fonds. Au bout de la deuxième semaine, les employés ont décidé d'arrêter de travailler.»

Certains des employés ont alors manifesté le désir d'aller récupérer des éléments de costumes du film, en attendant d'être payés.

«Pour protéger les producteurs, j'ai donc décidé de changer les serrures des entrepôts, indique Michel Trudel.

«Mais j'ai fait cela pour protéger le matériel. Je n'ai mis personne à la porte, insiste le patron des Studio Mel's en précisant que certaines personnes avaient mal interprété son geste.

«Ce qui est arrivé, c'est que le producteur est arrivé à Montréal avant d'avoir complété son plan financier, ajoute-t-il. Il pensait pouvoir le régler avant de commencer à tourner, mais ce n'est pas ce qui est arrivé.»

 

Bon espoir

 

Pour l'instant, donc, tout a été mis sur la glace. Les bureaux de la production sont fermés à clé et la préproduction et le tournage ont été suspendus pour une période indéterminée.

Mais Michel Trudel a quand même espoir que la production redémarrera bientôt à Montréal.

«Les studios Universal Pictures et LionsGate sont impliqués dans le projet à titre de distributeurs et il est question qu'ils avancent de l'argent sur le deal de distribution pour que tout le monde soit payé et pour que la production puisse recommencer», indique M. Trudel.

Et si la production ne reprend jamais? «Ils vont payer tout le monde au Québec avant de fermer les livres. Ils m'ont assuré que tout le monde sera payé», promet-il.

Comme Michel Trudel, Hans Fraikin, le commissaire national du Bureau du cinéma et de la télévision du Québec, est confiant de voir le tournage du film reprendre à Montréal.

«On a bon espoir que le film soit quand même tourné ici, a avancé M. Fraikin hier.

«J'ai parlé au producteur en fin de semaine et on croit que la production va pouvoir être relancée bientôt à Montréal.»

Montréal a accueilli plusieurs gros tournages américains cette année, dont Snow White (avec Julia Roberts), The Words (avec Bradley Cooper) et Blackbirds (avec Eric Bana et Olivia Wilde).

Le réalisateur Roland Emmerich (The Day After Tomorrow, Independence Day) viendra aussi prochainement tourner son prochain film de science-fiction, une production de 200 M$.

* * *

 

Peu d'espoir pour Wings of the Dragon

 

Il semble y avoir beaucoup moins d'espoir du côté du film d'arts martiaux américain Wings of the Dragon, dont le tournage à Montréal a également été suspendu la semaine passée, suite à des problèmes financiers. Cette production, plus modeste, devait mettre en vedette Michael Madsen et Casper Van Dien.

«Ils ont commencé à tourner il y a quelques semaines et du jour au lendemain, je n'ai plus eu de nouvelle et plus personne ne répondait au téléphone, lance Michel Trudel.

«J'ai envoyé toutes mes copies de factures à leur avocat et j'attends des nouvelles pour qu'ils nous remboursent. À mon avis, ce film-là est vraiment mort.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos