Notre cinéma rayonne-t-il vraiment?

À l'étranger - Notre cinéma rayonne-t-il vraiment?

 

Maxime Demers

Dernière mise à jour: 27-02-2013 | 22h10

Grâce au travail des Denis Villeneuve, Philippe Falardeau et Xavier Dolan, le cinéma québécois rayonne plus que jamais à l’étranger depuis quelques années. Mais nos films connaissent-ils autant de succès au-delà de nos frontières qu’on aime le dire? «Il faut relativiser», a nuancé le cinéaste Denis Côté.

«On parle beaucoup de rayonnement du cinéma québécois à l'étranger en ce moment, mais il faut faire attention», a précisé le réalisateur de Curling et Vic et Flo ont vu un ours, lors d’une table ronde sur le sujet organisée mercredi soir aux Rendez-Vous du cinéma québécois.

«Quand on lit dans les journaux d’ici que tel film québécois sera présenté dans un festival à Saint Clin-Clin, il y a une grande part d’autocongratulation là-dedans. Le lecteur ne fait pas la différence entre les festivals de Palm Springs, de Karlovy Vary ou de Saint Clin-Clin. C’est comme si tout ça était égal. Ça rayonne et on est fiers de le dire. Mais la vérité, c’est qu’il y a beaucoup de festivals qui sont minuscules et qui n’ont aucune valeur.»

Pour le cinéaste, qui vient de remporter un prix à la prestigieuse Berlinale pour Vic et Flo ont vu un ours, peu de films québécois ont connu ces dernières années un véritable succès à l’étranger.

«Pour moi, Incendies, Monsieur Lazhar et les trois films de Xavier Dolan sont de vrais succès mondiaux. Ils ont été vendus partout dans le monde et ils ont été présentés des dizaines et des dizaines de festivals. Mais pour tout le reste, et j’inclus mes films aussi dans le reste, il faut voir.»

Selon le producteur Luc Déry (Monsieur Lazhar, Incendies, Inch’Allah), «le cinéma québécois existe en ce moment à l’étranger comme il n’a jamais existé avant à l’étranger».

«Je pense qu’en France, l’an passé, il y a neuf films québécois qui sont sortis en salle. Et parmi eux, il y en a quelques-uns qui ont vraiment eu du succès comme Starbuck, Monsieur Lazhar, Incendies et Laurence Anyways. Il n’y a pas si longtemps, on était chanceux quand il y avait un ou deux films québécois qui sortaient par année en France.»
 


Horaire cinéma

Choisir un film
Choisir un cinéma

Vidéos

Photos