«On va là pour gagner» – Kim Nguyen

Rebelle aux Oscars - «On va là pour gagner» – Kim Nguyen

 

Isabelle Hontebeyrie

Dernière mise à jour: 20-02-2013 | 10h01

MONTRÉAL - Peu de temps après l’annonce de la nomination de Rebelle à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, jeudi matin, Kim Nguyen a laissé éclater sa joie.

«J’ai été complètement éberlué! Ce n’est pas du tout quelque chose auquel nous nous attendions», a dit le réalisateur lors d’une conférence téléphonique réunissant les médias canadiens à la suite de l’annonce des nominations aux Oscars.

«Quel honneur tout de même! C’est quelque chose qu’on n’imagine pas du tout quand on commence une carrière dans le cinéma», a mentionné Kim Nguyen.

«J’ai mangé des Lucky Charms sur les conseils de Philippe Falardeau», a-t-il ajouté en riant, faisant ainsi état d’une petite manie superstitieuse du nommé québécois de l’an dernier.

Dans les prochaines semaines, l’emploi du temps de Kim Nguyen ne se désemplira pas. Celui qui doit aller à Paris, Bruxelles, Los Angeles, puis revenir à Montréal — «pour essayer d’avoir une vie» — ne sait pas encore qui l’accompagnera sur le tapis rouge du Dolby Theater le 24 février prochain.

«Nous n’y avons pas encore pensé, a-t-il dit. Il y a les gens du Congo, la question des visas, ma femme...», a-t-il répondu en ricanant.

Et Rachel Mwanza, la jeune actrice qui tient le rôle principal de ce drame sur les enfants soldats, devait être avisée de la nomination du film aux Oscars au courant de la journée de jeudi.

«Nous allons entamer les démarches le plus rapidement possible afin d’emmener Rachel avec nous aux Oscars», a souligné Pierre Evin, producteur de «Rebelle» avec sa collègue Marie-Claude Poulin.

Stratégie...

Amour de Michael Haneke est le grand concurrent de Rebelle dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère, mais le long métrage est aussi en nomination comme meilleur film, une situation qui change la donne.

«Rebelle est vraiment l’«outsider» de cette compétition, a précisé Kim Nguyen en répondant à la question de l’Agence QMI. Le fait qu’“Amour” soit également nommé comme meilleur film pourrait bien jouer en notre faveur!»

«Nous sommes conscients du défi, mais on va là pour gagner. Oui, c’est David contre Goliath, mais parfois David gagne», a ajouté Kim Nguyen.

Car, comme le rappelait Pierre Evin, les membres du comité du meilleur film en langue étrangère doivent avoir vu les cinq longs métrages en compétition pour pouvoir voter. Il va donc falloir organiser des visionnements.

«Notre travail, maintenant, est de nous assurer que le plus grand nombre de membres de l’Académie des Oscars voit le film. C’est le mieux que nous pouvons faire», a ajouté Kim Nguyen, en précisant que la sortie américaine du film était prévue pour le 1er mars prochain.

«Philippe Falardeau et Denis Villeneuve [NDLR : nommés des deux années précédentes pour Monsieur Lazhar et Incendies], des amis, m’ont prévenu que les prochaines semaines allaient être complètement folles. Je profite de mes derniers instants de liberté.»

Les cinq films nommés dans la catégorie du meilleur film étranger sont : Affaire royale (Danemark), Amour (Autriche), Kon-Tiki (Norvège), No (Chili) et Rebelle (Canada).

La 85e cérémonie des Oscars se tiendra au Dolby Theater de Los Angeles le 24 février prochain et sera retransmise dans quelque 200 pays.

 

 



Horaire cinéma

Choisir un film
Choisir un cinéma

Vidéos

Photos