Charlize Theron, née pour être méchante!

Blanche-Neige et le chasseur - Charlize Theron, née pour être méchante!

 

Isabelle Hontebeyrie

Dernière mise à jour: 25-05-2012 | 10h14

Le premier rôle à avoir été attribué est celui de Ravenna, la méchante reine de ce Blanche-Neige et le chasseur. Et qui de mieux pour l'incarner que Charlize Theron?

«Je plaisante souvent en disant que Picasso a eu sa période bleue, moi, j'ai une période 'bitch' », s'est esclaffée Charlize Theron lors d'une conférence téléphonique avec des médias américains. De fait, elle incarne la très très méchante Ravenna qui, pour devenir immortelle, doit s'emparer de l'énergie vitale de Blanche-Neige dès qu'elle deviendra la plus belle du royaume.

«La première reine qui nous vient à l'esprit est celle de Disney: la coiffe noire, la couronne, les lèvres rouges et les sourcils fous. Nous nous sommes dit qu'il serait plus intéressant de rendre hommage à cette image, tout en glissant ça et là des clins d'œil.»

«Je pense que personne ne naît méchant, et c'est pourquoi je tente toujours de comprendre comment un personnage a pu le devenir. L'empathie est quelque chose d'extrêmement important pour un acteur, car, si l'on peut mieux comprendre les actes d'un personnage, on peut en saisir les motivations et, de ce fait, montrer les émotions. Je fais donc beaucoup de recherches avant de mettre les pieds sur le plateau de tournage.»

Charlize Theron a donné sa vision de Ravenna. «Elle est extrêmement tragique. Elle me brise le cœur parce que je lui trouve beaucoup de points communs avec bon nombre de femmes. On court après des choses pour remplir nos vies, mais celles-ci sont vides de sens, comme la beauté et la vanité. C'est le genre de personnage qui me rend immensément triste. C'est aussi pour cette raison que Ravenna est terriblement seule. Reine toute-puissante, qui a vécu 400 ans, elle ressemble néanmoins à bien des femmes d'aujourd'hui dans ses préoccupations.»

Splendidement vêtue par Colleen Atwood, Charlize Theron a apprécié – et détesté – ses costumes. «Le matin, je pouvais porter des corsets, mais pas après le repas du midi. C'est comme ça que j'évaluais mes costumes! Les jours durant lesquels je ne portais pas de corset, je pouvais manger. Les costumes étaient tous très inconfortables, mais esthétiquement, ils étaient parfaits.»

«La robe de mariage était ma préférée. Je pense qu'elle devrait être exposée dans un musée. Les détails sont extraordinaires. On a l'impression qu'elle est faite d'os d'enfants! Elle pèse des tonnes et on ne peut rien faire quand on la porte, ni manger, ni respirer, ni bouger. Mais visuellement, elle est hallucinante.»

Blanche-Neige en chiffres...

— plus de 2000 pi2 de polystyrène ont été nécessaires pour créer l'extérieur des deux châteaux qu'on voit dans le film
— 23 plateaux ont été construits dans les studios Pinewood en Angleterre
— 15 000 fausses fleurs de pommier ont été utilisées pour décorer un arbre
— la structure de l'arbre de la forêt enchantée est un assemblage de 2 317 pièces de métal
— le maquillage des nains a nécessité la réalisation de 400 prothèses
— la cape noire de Ravenna a coûté quelque 40 000 $

Blanche-Neige et le chasseur prend l'affiche le 1er juin à travers le Québec.


Horaire cinéma

Choisir un film
Choisir un cinéma

Vidéos

Photos