Dans l’intimité de la diva

Céline: autour du monde - Dans l’intimité de la diva

 

Michelle Coudé-Lord
Le Journal de Montréal

Dernière mise à jour: 11-02-2010 | 23h59

René Angélil est un homme comblé, sa petite famille va bien, la tournée Taking Chances renaît par le biais du cinéma et ce retour à Las Vegas pour Céline sera, dit-il, «grandiose et un délice pour les oreilles, avec un grand orchestre de 31 musiciens.»

De passage hier à Montréal pour l’avant-première du film Céline : autour du monde, l’impresario était ravi. La nouvelle du retour de Céline à Las Vegas a fait le tour du monde et réjouit la planète Vegas.

«Céline est très heureuse d’être si attendue dans une ville que nous aimons beaucoup. Nous avons même gardé notre maison. Je suis heureux que nous ayons pu arranger l’agenda des spectacles qui respectera l’école de René-Charles.»

Il poursuit : «Ce sera un spectacle qui mettra en évidence la voix de Céline. Rare qu’un artiste ait la chance de performer plusieurs soirs avec un orchestre de 31 musiciens. C’est une grande opportunité, et Céline le sait fort bien», confie l’impresario, qui était seul hier puisque Céline se repose toujours, priorisant cette cinquième tentative de fécondation assistée.

«On fait confiance à la vie», a dit toujours optimiste René Angélil. Lorsqu’on lui demande si d’autres artistes sont capables de remplir cinq soirs par semaine pendant cinq ans un théâtre de 4 400 places comme l’a fait Céline Dion à Las Vegas, René Angélil répond : «les Paul McCar tney, U2, Rolling Stones, Springsteen peuvent remplir une telle salle plusieurs fois, mais au rythme que Céline l’a fait ; je ne suis pas certain».

L’histoire vraie d’une star aimée Il est aussi heureux de voir cette tournée Taking Chances profiter d’une seconde vie au cinéma.

«Faire 135 pays en un an était un projet un peu fou. C’était même éreintant, mais c’était aussi la seule chance pour nous de bien le vivre en famille, et pour René-Charles, ce fut toute une école de vie. On l’a fait autant pour lui que pour nous», affirme René Angélil, emballé par le travail du réalisateur Stéphane Laporte et de la productrice des Productions J, Julie Snyder.

«Ce sont de grands professionnels et je suis certain que ce film va faire sonner leur téléphone. Oprah fut très impressionnée par le film et la qualité de la réalisation», ajoute-t-il.

Céline comme elle est

Un film qui, à son avis, «montre Céline tel qu’elle est, une artiste de grand talent, aimée par tout dans le monde, mais aussi une femme sensible, drôle et une mère attentive et heureuse.

Les fans la découvriront encore plus vraie dans sa vie derrière la scène, et d’autres pourront constater ce que ça veut dire être une artiste adulée dans le monde entier. Je suis très fier de ce film et ça m’émeut énormément», ajoute René Angélil.

Le film sort en Amérique, en Angleterre, au Japon, en Australie et en Afrique le 17 février prochain. Céline assistera à l’avant-première à Miami, mardi prochain. La sortie en Europe et en Asie est prévue en mai.

Céline : autour du monde évoque la vie d’une star en tour née, mais sur tout présente la vie d’une femme au sommet, adulée, qui essaie au quotidien de vivre SA vie.

Un film où l’authenticité est au rendez-vous.

  • Stéphane Laporte a tour né plus de 800 heures et René Angélil a présenté à Sony Pictures le travail du réalisateur tellement il était impressionné par le résultat.

  • Horaire cinéma

    Choisir un film
    Choisir un cinéma

    Vidéos

    Photos