Accueil Divertissement
 
 
AP
Accusé d'agression sexuelle  - Polanski débouté de sa demande de réexamen
© AP/Michel Euler
Roman Polanski

ACCUSÉ D'AGRESSION SEXUELLE

Polanski débouté de sa demande de réexamen

03-02-2009 | 13h51
Le cinéaste Roman Polanski, en exil en Europe depuis 30 ans, a été débouté de sa demande auprès d'un tribunal de Los Angeles de réexaminer les accusations de pédophilie pesant contre lui.

La cour d'appel du 2e district de Californie a rendu sa décision publique lundi, renvoyant l'affaire devant le juge de la cour supérieure Peter Espinoza.

Le cinéaste distingué par de nombreux prix avait déposé cette requête en justice le 3 décembre dernier. L'affaire a été relancée par la diffusion d'un film documentaire à son propos, Roman Polanski; Wanted and Desired, qui selon ses avocats apportait des éléments nouveaux, et évoquait «sa mauvaise conduite et des difficultés à communiquer» entre le juge et les procureurs dans cette affaire maintenant vieille de 31 ans.

L'un de ses avocats, Me Chad Hummel, avait donc estimé que l'intégralité des juges du palais de justice de Los Angeles avaient un préjugé défavorable vis-à-vis de Polanski. Le ministère public, lui, juge cette requête comme frivole.

Le réalisateur d'origine polonaise, âgé de 75 ans, vit en exil de sa propre initiative, après avoir fui les États-Unis en 1978 pour se réfugier en France, où il a poursuivi sa carrière.

On lui reprochait aux États-Unis d'avoir eu, d'après l'acte d'accusation, des relations sexuelles avec une jeune fille mineure. Roman Polanski a aussi évité depuis cette époque de se rendre en Grande-Bretagne, de peur d'être extradé vers les États-Unis.

La fillette de l'époque, aujourd'hui âgée de 45 ans, est elle-même favorable à ce que les poursuites à l'encontre de Polanski soient abandonnées.

Auteur de films devenus culte comme Le Bal des Vampires, Chinatown ou Rosemary's Baby, Roman Polanski a continué à diriger des films depuis son exil. Il a décroché pour l'un des plus récents, Le Pianiste, un Oscar en 2002 qu'il n'a pas pu venir chercher.