Accueil Divertissement
 
 
JDM
Golden Globes - Un gala aux allures de party
© Montage AFP/Reuters
Ricky Gervais, Robert Downey Jr, Michelle Williams et Johnny Depp

GOLDEN GLOBES

Un gala aux allures de party

Maxime Demers
14-01-2012 | 04h17

C'est reparti: la saison des remises de prix sera officiellement lancée demain soir à Hollywood avec la présentation de la 69e soirée des Golden Globes, ce gala souvent critiqué qui demeure néanmoins incontournable et toujours aussi distrayant.

Organisée depuis 69 ans par la Hollywood Foreign Press Association (HFPA) qui regroupe près de 90 journalistes étrangers postés à Los Angeles, la soirée des Golden Globes se démarque des Oscars par son ambiance de party, relax et décontractée.

QUE DE VEDETTES !

Chaque année, les stars sont au rendez-vous en très grand nombre et sous leurs plus beaux atours, faisant des Globes une soirée follement glamour.

Les grandes vedettes hollywoodiennes (toujours très nombreuses) y sont réunies autour de grandes tables rondes, dans la salle de bal de l'hôtel Beverly Hilton. Contrairement aux autres galas du genre, pour la plupart, le champagne coule à flot, ce qui donne lieu parfois à quelques scènes imprévues et remerciements mémorables.

Il faut dire que les membres de la HFPA s'organisent toujours pour que les plus grandes vedettes hollywoodiennes foulent le tapis rouge de leur fête annuelle, quitte à leur offrir une nomination qu'ils ne méritaient pas nécessairement.

L'an passé, par exemple, Angelina Jolie et Johnny Depp avaient décroché des nominations pour un film (The Tourist) qui avait été descendu par la critique. Un choix douteux qui avait relancé le débat sur la crédibilité des journalistes de la HFPA, souvent remise en question.

Cette année, encore, plusieurs gros noms du cinéma figurent sur la liste de finalistes, dont George Clooney (The Descendants), Brad Pitt (Moneyball), Jodie Foster (Carnage), Charlize Theron (Young Adult), Leonardo DiCaprio (J. Edgar), Meryl Streep (The Iron Lady), Kate Winslet (Carnage), Owen Wilson (Midnight in Paris) et Michelle Williams (My Week with Marilyn).

Sans oublier les vedettes du petit écran. Car les Globes récompensent aussi le meilleur de la télévision américaine. Alec Baldwin (30 Rock), Zooey Deschanel (New Girl), Sofia Vergara (Modern Family), Tim Robbins (Cinema Verite) et Tina Fey (30 Rock) ont tous décroché des nominations pour le volet télé de la remise de prix.

L'IMPERTINENCE DE RICKY GERVAIS

Depuis trois ans, le très mordant animateur Ricky Gervais a ajouté un côté impertinent à la fête. Avec ses gags décapants à souhait, le Britannique avait choqué une partie de l'assistance en égratignant quelques stars (Charlie Sheen, Mel Gibson, Scarlett Johansson, les actrices de Sex And The City…), au grand plaisir des critiques qui avaient salué son animation.

À la blague, Gervais avait promis, l'an passé avant le gala, qu'il irait tellement loin dans son humour caustique que les organisateurs des Globes ne le réinviteraient pas en 2012. On peut imaginer qu'il voudra pousser encore un peu plus fort cette année, histoire de tester une fois de plus la limite des membres de la HFPA. Bref, ça promet !

haut