Isabelle Hontebeyrie
Agence QMI

Wilson: décevant

Isabelle Hontebeyrie

Wilson est l'exemple parfait d'un long métrage qui s'annonce très bien sur papier, mais qui ne lève absolument pas.

Wilson (Woody Harrelson) est un grand solitaire. En fait, il déteste les gens, qui le lui rendent bien. Wilson n'est pas méchant, il est tout simplement à la fois farouchement honnête et avide de contacts sociaux - il impose régulièrement sa présence à de parfaits inconnus -, ce qui tape sur les nerfs de tout le monde. Ses rares interactions sont avec son chien et son meilleur ami... qui s'apprête à déménager bien loin. Quand son père est au plus mal et qu'il doit se rendre à son chevet, il confie son chien à Shelly (Judy Greer).

Après la mort de son père, Wilson tente de renouer avec l'un de ses amis d'enfance, mais sans succès. Il est désormais seul au monde et a donc l'idée de tenter de retrouver la trace de Pippy (Laura Dern, aussi étonnante que dans la série Big Little Lies réalisée par Jean-Marc Vallée et actuellement diffusée par HBO Canada), son ex-épouse avec laquelle il n'a aucun contact depuis 17 ans. Après quelques aventures, il finit par la dégoter dans le restaurant où elle est serveuse.

Wilson, qui va de surprise en surprise, apprend alors qu'il a eu une fille (Isabella Amara) avec Pippy, se met en tête de la rencontrer et va d'ennui en ennui... notamment un passage de quelques années en prison.

Adapté par Daniel Clowes de son propre roman graphique éponyme et réalisé par Craig Johnson (The Skeleton Twins), Wilson manque de souffle. On parvient à peine à s'intéresser, et donc à s'identifier ou du moins à se trouver des points communs avec Wilson, qui est pourtant un personnage parfait pour Woody Harrelson.

Original, un peu bohème, Wilson a tout pour être attachant. Malheureusement, les 101 minutes de gags rocambolesques - le quiproquo sur le fait que Pippy serait une prostituée ou la bataille entre cette dernière et sa sœur, très collet monté - ne font rien d'autre qu'ennuyer.

Même les tentatives de rapprochement entre Wilson et sa fille manquent terriblement d'émotion.

Cote: 2,5 sur 5



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos