Lettres à Juliette

Amour sans surprises - Lettres à Juliette

 

Isabelle Hontebeyrie

Dernière mise à jour: 07-06-2010 | 09h45

Amanda Seyfried et Vanessa Redgrave sont les actrices principales de cette comédie sentimentale sans éclat.

L’idée de départ est superbe.

À Vérone, en Italie, des milliers de femmes écrivent à Juliette, l’héroïne de la célèbre pièce de William Shakespeare. Et des bénévoles se relaient pour répondre à ces missives, provenant des quatre coins du monde.

Quand Sophie (Amanda Seyfried) et son fiancé Victor (Gael García Bernal) partent en Italie en pré-voyage de noces, la jeune fille se retrouve à répondre à une vieille lettre, adressée à un certain Lorenzo par une toute jeune Claire (Vanessa Redgrave). Éberluée, Sophie voit Claire arriver à Vérone en compagnie de son petit-fils (Christopher Egan), imperméable à ce genre de romantisme dépassé. C’est que la vieille dame veut maintenant retrouver son amour de jeunesse.

Je ne vous dévoile pas la fin tant elle est prévisible ni ne vous détaille les étapes des recherches de notre trio de détectives dans la campagne italienne. L’important n’est pas là. Le décor superbe et l’histoire ne font que servir d’écrin à une réflexion douce-amère sur la profondeur de l’amour, les raisons qui font que deux êtres se plaisent ou se séparent.

À CONSULTER:

Amanda Seyfried, qu’on connaît pour son rôle dans l’excellente télésérie Big Love et qui crevait l’écran dans Mamma Mia! est ici très bien choisie, son physique étant parfait pour le rôle. Oui, elle est également convaincante, mais elle n’a plus à démontrer son talent depuis qu’elle a donné la réplique, avec succès, à Meryl Streep. Elle est donc, dans Lettres à Juliette, tout aussi naturelle devant Vanessa Redgrave, devant qui elle n’a pas l’air de la petite nouvelle.

RÔLE TAILLÉ POUR ELLE

On comprend que Vanessa Redgrave ait accepté le rôle de Claire, d’autant que celui de Lorenzo est tenu par Franco Nero, son mari dans la vie, avec qui elle a renoué... 36 ans après une première séparation.

De plus, à 73 ans, l’actrice n’a rien perdu de sa grâce, de son charme et de sa capacité à émouvoir. Car ce sont les séquences dans lesquelles elle apparaît qui sont, de loin, les meilleures. Le reste n’est, malheureusement, que du remplissage.

En résumé, Lettres à Juliette émeut à certains moments, mais ne contient aucune «grande scène» ni aucun «grand moment» qui vous fera rêver à l’amour de votre vie. C’est un film honnête, au générique solide, et non dénué d’humour. Mais n’ayez aucune attente en entrant dans la salle, vous seriez déçu.

Vidéos

Photos