Accueil Divertissement
 
JDQ

AVEC SA FILLE ET SON AMOUREUX

Nathalie Simard s'installe en République dominicaine

Le Journal de Québec
25-04-2008 | 13h18

Nathalie Simard a quitté le Québec il y a quelques jours pour s'établir définitivement en République dominicaine, avec sa fille Ève et son nouvel amoureux.

Après avoir fait ses adieux à ses fans au Théâtre Saint-Denis de Montréal le 18 avril dernier, la chanteuse a plié bagages et s'est envolée, dès le lendemain de cette émouvante représentation, pour son nouveau chez soi avec sa fille de 14 ans, Ève, et son nouveau conjoint, un homme d'affaires prénommé Lévis qu'elle connaît depuis son très jeune âge. À part quelques rares intimes, il semble que personne ne connaisse l'exacte destination de la chanteuse.

On sait que la maison champêtre de la chanteuse à Granby, évaluée à 300 000 $, est à vendre et que ses proches ont fait une méga vente-débarras de tous ses biens le week-end dernier qui a attiré près de 150 personnes pour se procurer électroménagers, meubles, motoneige et même une guitare. Son attaché de presse avait alors prétexté un simple déménagement. Nathalie est partie du pays sans crier gare.

Vivre incognito

Dans un bref communiqué, la chanteuse expliquait hier les raisons qui la mènent à quitter le Québec pour s'installer à l'étranger. Après 30 ans sous les feux de la rampe, Nathalie rêvait depuis longtemps de pouvoir vivre incognito, sans artifice et surtout sans l'image de la victime qui la suivait et l'oppressait depuis qu'elle a révélé son secret en 2005.

Nathalie caressait le rêve de partir depuis fort longtemps. Sa fille était, elle aussi semble-t-il, enchantée par l'idée d'aller s'établir ailleurs, et sa place dans une bonne école est déjà réservée là-bas.

La chanteuse qui n'est pas du genre à se tourner les pouces, compte travailler dans un tout autre domaine, sous le soleil de son nouveau pays d'accueil et mener une vie normale. Elle souhaite également retourner sur les bancs d'école, un autre rêve qu'elle caresse depuis longtemps, elle qui a été retirée de l'école en très bas âge pour faire le métier d'artiste.

Selon nos sources, Nathalie et sa petite famille sont déjà installées en République dominicaine. Beaucoup de Québécois fréquentent les hôtels et les plages de ce lieu de villégiature, en hiver. Certains d'entre eux auront tôt fait de confirmer la nouvelle. Souhaitons qu'ils respectent le souhait de Nathalie d'enfin pouvoir vivre sa vie loin des feux de la rampe.

Son jardin

Sur son récent album Il y avait un jardin, Nathalie Simard chante les paroles de Georges Moustaki: «Où est-il ce jardin où nous aurions pu naître. Où nous aurions pu vivre insouciants et nus... Il semble bien qu'elle l'ait trouvé.

haut