Wenn

Angelina Jolie sort du silence: elle se confie sur son divorce

Angelina Jolie sort du silence dans lequel elle s'était cloitrée depuis sa séparation d'avec Brad Pitt. Elle révèle qu'elle se consacre aux six enfants du couple pour surmonter la douleur du divorce.

Assise par terre, les jambes croisées, pour un entretien exclusif avec BBC World au Cambodge, où l'actrice et réalisatrice a présenté son nouveau film, D'abord ils ont tué mon père samedi dernier, Angelina Jolie a retenu ses larmes. Elle a parlé calmement de la fin de son mariage en 2016, de son divorce et de la bataille pour la garde des enfants avec son ex-mari, Brad Pitt. L'actrice oscarisée a pris une profonde respiration avant de déclarer: «C'était une période vraiment difficile, mais nous sommes une famille; nous serons toujours une famille et on traversera cette épreuve... Beaucoup de gens se retrouvent dans cette situation... On a tous traversé une période difficile et je me consacre à mes enfants, nos enfants, j'essaie de trouver une issue... On est, et on sera toujours une famille, voilà comment je tiens le coup. Je tiens le coup en trouvant un moyen pour que cela nous rende plus forts, et plus proches.»

L'interview a pris un ton plus léger quand on a demandé à l'actrice comment elle voyait le futur de sa famille. Celle-ci a répondu dans un sourire: «Dans cinq ans, j'aimerais voyager dans le monde entier pour rendre visite à mes enfants, espérant qu'ils seront simplement très heureux et qu'ils feront des choses intéressantes.» Elle a parlé du chaos qui régnait chaque matin au réveil dans sa maison de Malibu, expliquant qu'elle, ses enfants et leurs animaux de compagnie dorment tous dans la même pièce. «Pour le moment, on est tous dans ma chambre - deux hamsters, deux chiens... C'est merveilleux, dit-elle en riant. En général, je me réveille en me demandant qui va sortir le chien, qui va faire les pancakes, et si tout le monde s'est brossé les dents.»

L'actrice a emmené tous ses enfants à la première de son film sur la terrasse des Éléphants, dans l'ancien temple khmer d'Angkor Thom. C'était son premier événement de ce genre depuis son divorce d'avec Brad Pitt, l'an dernier. En présence de sa famille et du roi du Cambodge, Norodom Sihamoni et de sa mère Norodom Monineath Sihanouk, Angelina Jolie a évoqué les liens profonds qu'elle entretient avec ce pays, où elle a adopté Maddox, son premier enfant. «Je ne trouve pas les mots pour exprimer ce que ça signifie pour moi, qu'on m'ait accordé la confiance pour parler d'une partie de l'histoire de ce pays, a- t-elle dit. Ce film n'a pas été fait pour mettre l'accent sur les horreurs du passé, mais pour célébrer l'abnégation, la gentillesse et le talent des Cambodgiens.»

Angelina Jolie a déclaré que le film était sa manière à elle de remercier les locaux, qui lui ont toujours exprimé leur soutien. «Sans le Cambodge, je ne serais peut-être jamais devenue mère, a-t-elle poursuivi. Une partie de mon cœur est ici, et il y sera toujours. Et une partie de ce pays est toujours avec moi: Maddox.»

D'abord ils ont tué mon père est basé sur l'autobiographie de la militante cambodgienne pour les droits de l'homme Loung Ung, une amie de la réalisatrice. Son histoire raconte les ravages commis par la dictature communiste des Khmer Rouges dans les années 1970. Le film est présenté par Netflix.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos