Wenn

Julia Roberts sacre pour soutenir Hillary Clinton

Julia Roberts sacre pour soutenir Hillary Clinton

Julia RobertsPhoto Timothy A. Clary / AFP

Julia Roberts n'a pas sa langue dans sa poche et quand elle prend le micro pour soutenir Hillary Clinton lors d'une soirée de levée de fonds à Broadway, le discours est plus direct que jamais.

L'actrice a en effet demandé à l'audience de donner 500 dollars à chaque fois qu'elle dirait le mot «fuck» dans son discours. Elle a ensuite réalisé que celui-ci était retransmis en direct sur les réseaux sociaux et a demandé: «Quand on est en direct sur Facebook, on a le droit de dire ça?».

Dirigée par le comédien Billy Crystal, cette soirée de levée de fonds intitulée «Stronger Together» («Plus forts ensemble») a vu défiler une brochette de stars afin d'aider la campagne de la candidate démocrate. Lena Dunham, Sarah Paulson, Uzo Aduba ainsi que la fille d'Hillary, Chelsea Clinton, étaient présentes pour barrer la route au candidat Républicain Donald Trump.

«Il est la personnification humaine des ouragans saisonniers, a déclaré Billy Crystal. Ça commence avec beaucoup d'air chaud qui tourne sur lui-même et qui vient frapper l'Amérique en causant beaucoup de dégâts et de panique. Mais en général, c'est complètement terminé vers le mois de novembre», a-t-il plaisanté.

Outre les discours engagés, la soirée a aussi été musicale avec des morceaux emblématiques comme Over The Rainbow chanté par Josh Groban, Get Happy/Happy Day Are Here Again interprété par Anne Hathaway et Kelli O'Hara ou bien encore No One Is Alone et Children Will Listen chantés par Emily Blunt. L'événement s'est conclu sur une réinterprétation en gospel de The Battle Hymn Of The Republic, un chant de guerre unioniste, par Cynthia Erivo.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos