Wenn

Lindsay Lohan a eu peur d'être défigurée à l'acide

Lindsay Lohan a donné tous les détails de la soirée où la police a dû intervenir à son domicile alors qu'elle appelait à l'aide, accusant son fiancé de l'époque, Egor Tarabasov, de violences conjugales. C'est sur Channel One, une chaîne russe, qu'elle a donné tous les détails de cette soirée sordide au cours de laquelle elle a choisi de partir.

On savait que la violence était à l'origine de leur séparation, la starlette ayant appelé à l'aide, réfugiée sur son balcon. On était cependant loin d'imaginer l'escalade de violence qui s'est déroulée ce soir-là.

«Je suis allée me coucher et il est entré de force chez moi. Il a commencé à m'étrangler, a-t-elle détaillé. J'ai eu peur qu'Egor me jette de l'acide au visage. J'ai sauté sur le balcon et j'ai hurlé de toutes mes forces: ''Il essaye de me tuer, appelez la police!'' Je suis chanceuse de pouvoir être à Moscou aujourd'hui pour en parler.»

De son côté, Egor Tarabasov, en découvrant l'entrevue de son ancienne fiancée, a démenti vivement ses propos.

«J'ai appris que mon ancienne fiancée, Lindsay Lohan, a prévu une nouvelle campagne pour me détruire dans les médias russes et internationaux, a-t-il fait savoir dans un communiqué publié par le Daily Mail. Ma relation avec Lindsay s'est terminée en juillet 2016. Les semaines suivantes, il y a eu de nombreuses tentatives pour discréditer mon nom en donnant une fausse image de notre relation, publiant des faits déformés et lançant de fausses accusations. (...) J'ai décidé de ne pas répondre à ces fausses déclarations à l'époque. En tant qu'homme d'affaires international, j'aime faire profil bas et me concentrer sur le développement de mes affaires. J'ai aussi choisi de rester silencieux par respect pour Lindsay.»

L'ancien fiancé de Lindsay Lohan explique ensuite que les accusations portées par «Lindsay contre (lui) sont fausses». « Je ne ferai aucun autre commentaire à propos de mon ancienne relation avec Lindsay, mais j'utiliserai tous les moyens légaux possibles pour protéger mon nom et ma réputation», a-t-il conclu.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos