avec Agence QMI
Wenn

Attentats: les Belges répliquent à Charlie Hebdo

Attentats: les Belges répliquent à Charlie Hebdo

Photo Twitter

avec Agence QMI

Alors que Charlie Hebdo a suscité une certaine indignation avec sa nouvelle une sur les attentats de Bruxelles, des internautes mécontents ont décidé de détourner l'image du magazine satirique français.

La nouvelle couverture de Charlie Hebdo n'arrête pas de faire réagir. Dévoilée mardi, l'illustration montrant le chanteur belge Stromae chanter Papa où t'es, entouré de morceaux de corps déchiquetés, n'était pas du goût de tout le monde.

Des internautes belges indignés ont parodié la une choc du magazine satirique. Sur une image portant comme titre «La réponse des Belges à la une de Charlie Hebdo», on peut voir en toile de fond le drapeau tricolore français avec en avant plan le célèbre personnage de bande dessinée Charlie. Une référence à peine masquée à l'attaque terroriste dont Charlie Hebdo a été victime en janvier 2015 et de la vague de sympathie qui s'en était suivie avec le désormais célèbre «je suis Charlie».

Le personnage au chandail rayé blanc et rouge, crayon à la main, verse une larme en demandant «où est Charlie». Autour de lui, les mêmes morceaux de corps déchiquetés que l'illustration originale de Charlie Hebdo répondent «ici», «là», «et là aussi». Peut-on parler d'arroseur arrosé?

La famille de Stromae touchée

Si de nombreuses voix se sont élevées pour faire part de leur dégoût face à la une, le quotidien Het Nieuwsblad avance que la famille du chanteur Stromae serait plus que sous le choc.

D’après la publication Het Nieuwsblad, la famille de Stromae n’aurait pas apprécié cette illustration. «Parmi son entourage, les gens se demandent si Charlie Hebdo connaît l’histoire familiale de Stromae», peut-on lire sur le site internet du journal.

Stromae est né en Belgique d’un père rwandais qui s’est fait tuer lors du génocide en 1994. Presque toute la famille de Stromae vivant au Rwanda à cette époque a connu le même sort tragique.

Pour l’instant, Stromae n’a pas encore réagi officiellement à la une consacrée aux attentats en Belgique de Charlie Hebdo, dont la rédaction a aussi été victime du terrorisme le 7 janvier 2015, faisant 12 morts et 11 blessés dans les locaux du journal.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos