Wenn

Barbra Streisand défend Hillary Clinton contre les médias

Barbra Streisand défend Hillary Clinton contre les médias

Hillary Clinton et Barbra Streisand.Photos AFP

Barbra Streisand s'en prend aux médias, elle ne supporte pas la manière dont ils traitent Hillary Clinton. La chanteuse se bat depuis longtemps pour l'égalité des sexes et elle soutient la candidate Clinton. Elle accuse les médias américains de «sexisme flagrant» dans leur manière de couvrir sa campagne.

Dans un article pour le Huffington Post, la star deux fois oscarisée explique: «Cela fait 24 ans que j'ai dit dans un discours pour l'association Women in Films que "les hommes et les femmes ne sont pas considérés de la même manière. Et ça m'énerve. Bien sûr, je ne devrais pas être énervée. Une femme doit parler calmement, être agréable, se comporter comme une dame, rester discrète. En d'autres termes, étouffée. Le langage nous donne une idée de la manière dont les femmes sont vues dans une société dominée par les hommes."»

Pour la réalisatrice, actrice et chanteuse, peu de choses ont changé et des femmes accomplies professionnellement, comme elle ou Hillary Clinton, sont encore regardées avec suspicion. L'artiste vise particulièrement Fox News et MSNBC, où les commentateurs politiques, généralement des hommes, insistent sur l'apparence stricte de Hillary Clinton. «Hillary Clinton a un très beau sourire, et elle sourit souvent, insiste-t-elle. Tout comme Barack Obama. Tout comme Bill Clinton. Mais personne ne demanderait à ces deux hommes de sourire.»

Barbra Streisand s'en est aussi prise au très probable rival de sa favorite pour les élections présidentielles, en qualifiant Donald Trump de «blague qui ne fait pas rire». Elle enrage: «J'ai remarqué que la presse ne relevait même pas ses propres mensonges ou le fait qu'il refuse de répondre à des questions. Si on répète un mensonge assez souvent et assez fort, les gens finissent par croire que c'est la vérité... Et que dirait la presse si, par exemple, Hillary Clinton lâchait des choses aussi sales que ce que dit Donald Trump dans les médias? Ou si elle faisait preuve du même manque flagrant de connaissances en politique intérieure et extérieure?»

La star conclut en exhortant les Américains à «ne plus avoir peur» des femmes et ajoute: «Hillary Clinton n'a pas peur. Il est temps qu'une femme forte, avec de l'expérience et de la compassion dirige notre pays qui est déjà grand, dans cette période d'insécurité généralisée.»

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos